Que faire des gains de vos investissements ?

 

« Mes investissements me rapportent des gains mais qu’est-ce que je dois en faire ? »

C’est une question que les lecteurs me posent assez souvent par mail.

Gains investissements quoi faire
Crédit photo : jimpg2_2015.

Je me suis dit que ce serait donc une bonne idée de faire un article sur le sujet.

Pour faire bénéficier tout le monde des réponses que je fais à ceux qui me contactent.

 

 

Les fruits de vos investissements

Quand on investit on veut toujours en tirer un bénéfice à moyen ou long terme.

Les bons investissements se payent même le luxe d’être rentables dès leurs achats.

 

Avec le temps vos investissements vont donc vous procurer des gains financiers.

Que ce soit des dividendes ou des plus-values si vous avez acheté des actions.

Que des loyers ou des plus-values si vous avez sélectionné l’immobilier.

 

Dans un premier temps vous pouvez faire abstraction de l’optimisation de vos gains.

En effet, au début ils seront soit inexistants soit faibles si vous avez plus de chances.

Le mieux est donc de les épargner le temps qu’ils commencent à faire des petits.

 

Quand vous aurez suffisamment d’argent de côté grâce à vos investissements.

Ou mieux s’ils génèrent un cash-flow (trésorerie positive) confortable chaque mois.

Dit autrement une fois que vous aurez un investissement rentable.

Vous pourrez alors vous demander ce que vous allez faire de cet argent.

 

C’est généralement à ce moment-là que les lecteurs me contactent 🙂

Je leur réponds alors que l’on peut partir sur 4 axes différents et complémentaires.

Et que s’ils le souhaitent et ont suffisamment d’argent ils peuvent en utiliser plusieurs.

Je vous donc propose de les découvrir dans les 4 prochaines parties 😉

 

 

Une épargne de précaution pour vos investissements

Une première piste est de créer une épargne dédiée en cas de problème.

 

Des cas adaptés à la situation

Les bailleurs savent bien qu’on ne sait jamais ce qu’il peut se passer.

 

Un locataire qui ne paye plus pendant plusieurs mois ou détériore le logement en partant.

Un changement de chaudière ou un gros ravalement de façade par exemple.

Les exemples sont nombreux et montrent qu’il vaut mieux avoir de l’argent de côté.

 

Cette épargne permettra de financer toutes ces dépenses facilement et rapidement.

Sans avoir besoin de puiser dans son épargne de précaution personnelle.

Voir pire d’être obligé de faire un nouveau crédit pour financer ces frais.

 

Pour un investissement financier ou boursier les choses sont différentes.

Car vous ne risquez pas de devoir payer une grosse somme en cours de route.

En revanche tout se complique si vous devez vendre et que le marché a perdu 50 %…

Dans ce cas l’épargne de précaution dédiée permet d‘atténuer voir de gommer la baisse.

 

Suivant la situation c’est donc à vous de voir combien vous désirez mettre de côté.

Cela peut être par exemple 6 mois de loyer en cas d’impayés du locataire.

Plus 10’000 € pour anticiper les futurs travaux sur un immeuble ancien et vétuste.

Si vous boursicotez vous pouvez choisir d’épargner 30 % du montant de votre investissement.

Et ainsi faire face à une baisse généralisée des marchés jusqu’à ces 30 %…

 

Comment la constituer

Pour mettre sur pieds cette épargne ce n’est pas bien difficile 🙂

Il faut « seulement » gagner de l’argent avec vos investissements.

 

Grâce aux gains récurrents de vos investissements vous allez pouvoir mettre de l’argent de côté.

Le mieux est de le faire sur un livret d’épargne dédié comme un compte sur livret (CSL).

Chaque fois que vous recevrez un revenu il faudra verser une quote-part sur ce CSL.

Libre à vous de voir comment il faut déterminer ce pourcentage.

 

Vous pouvez décider d’allouer 100 % à cette épargne dans un premier temps.

Puis quand elle sera assez élevée à vos yeux vous pourrez le baisser à 10% par exemple.

Ou bien choisir un nombre fixe et le garder toute la vie de vos investissements.

C’est à vous d’étudier la question et de voir comment vous voulez procéder.

 

Si vos investissements ne vous rapportent rien c’est plus compliqué.

Et en parallèle il faudra vous demander pourquoi et ne plus faire la même erreur.

Quoi qu’il en soit pour constituer cette épargne il faudra puiser dans vos deniers personnels.

Puis quand votre achat vous procurera des gains vous pourrez alors vous rembourser.

 

 

Epargner pour d’autres projets

Vous pouvez également choisir d’épargner pour d’autres choses.

Investissements argent pour projets
Crédit photo : eNriKeFoto.

Que ce soit pour vos projets ou un futur investissement.

 

Une source de revenus supplémentaires

En fait les gains de vos investissements sont des revenus en plus pour vous 🙂

 

Vous pouvez donc faire ce que vous voulez de cet argent.

Après avoir payé les impôts sur ces nouveaux revenus bien sûr…

Mais cela reste quand même une très bonne chose pour votre portefeuille.

 

Pour vos finances aussi c’est une véritable aubaine.

En effet sans vos investissements vous n’auriez jamais gagné cet argent.

Il vient donc tomber directement et automatiquement dans votre poche

Et oui un investissement travaille pour vous 24h / 24 sans que vous ne fassiez rien.

 

Vous pouvez donc vous servir de ce flux de trésorerie pour financer autre chose.

Comme vos différents projets : voyage, voiture, travaux, formation…

Ou bien mettre assez de côté pour vous lancer dans de nouveaux investissements.

Les exemples ne manquent pas et je vous fais confiance pour en trouver 😉

 

Pour constituer cette épargne dédiée ce n’est pas bien compliqué.

Il faut tout d’abord que vos investissements vous fassent gagner de l’argent.

Après c’est à vous de voir combien vous voulez en utiliser pour cette épargne projet.

 

 

Réinvestir dans de nouveaux investissements

Une bonne option est d’utiliser votre trésorerie pour investir dans autre chose.

Ainsi vous pourrez déclencher un véritable effet boule de neige 🙂 !

 

Démultiplier les effets

Rediriger les gains de vos anciens investissements vers un nouveau est une bonne idée.

 

Cela vous permet d’investir au fil de l’eau si la somme est faible.

Ou de constituer une épargne investissement si le ticket d’entrée est plus élevé.

Le tout sans débourser le moindre argent venant de vos fonds personnels !

 

C’est donc une option que je recommande souvent à ceux qui me contactent.

Notamment quand ils ont déjà constitué une épargne de précaution dédiée.

Car ils peuvent allouer tout le cash-flow de leurs investissements à ce projet.

 

Avec le temps les effets de cette méthode sont vraiment excellents.

Car vous achetez de plus en plus d’actifs qui produisent de l’argent.

Et avec leurs gains vous procédez à de nouveaux investissements.

Petit à petit et sans efforts vous vous constituez un joli patrimoine.

 

Ce cercle vertueux vous permettra de vous enrichir durablement.

Le plus dur reste comme toujours de vous lancer pour amorcer la pompe.

Ensuite plus le temps passera et plus les choses deviendront faciles.

Alors n’hésitez pas à passer à l’action dès que possible 😉

 

 

Se faire plaisir

Il est aussi possible de profiter de vos gains pour améliorer votre quotidien.

 

Concrétiser vos envies

Vous pouvez décider d’utiliser ces revenus comme vous le souhaitez 🙂

Alors qu’en temps normal vous n’auriez pas pu vous permettre de dépenser cet argent.

 

Pour par exemple vous payer un bon restaurant ou une nouvelle tenue vestimentaire.

Ou bien vous offrir un superbe week-end sur la côte pour les beaux jours.

Peu importe ce que c’est tant que c’est un achat qui vous procure de la joie et du plaisir.

 

Vous savourerez d’autant plus facilement cette dépense au goût si particulier….

Car ce sont les gains de vos investissements qui vous l’auront payé.

Et non l’argent que vous avez gagné grâce à vos activités habituelles.

 

Je conseille d’utiliser cette méthode avec parcimonie pour qu’elle reste un plaisir.

En effet si vous abusez trop souvent de ces bonnes choses vous prendrez moins de plaisir.

Alors que si elles restent exceptionnelles vous les attendrez et en profiterez au maximum 😉

 

De plus il est préférable que votre cash-flow finance des actifs et non des éléments de passif.

Sinon votre patrimoine ne grandira pas et il risque même de s’effriter au fil du temps…

Vous devez donc trouver le bon équilibre entre faire de nouveaux investissements et vos plaisirs.

 

Que faites-vous des gains de vos investissements ?

 

 

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Un commentaire

  1. Article intéressant ! Merci pour le partage

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge