Différenciez les bonnes des mauvaises dettes

 

Aujourd’hui nous allons parler des dettes.

Il y a deux catégories, les bonnes, et les mauvaises.

Bonnes et mauvaises dettes

Crédit photo : woodleywonderworks

Quand l’une vous permettra de vous enrichir, l’autre fera l’inverse.

 

 

Qu’est-ce qu’une dette ?

Je pense que le terme dette doit déjà bien vous parler et que toute une série de mots vous vient en tête.

J’entends par dette, les choses suivantes :

  • Découvert
  • Prêt
  • Crédit renouvelable
  • Avance de frais
  • Arriéré de paiement
  • Reconnaissance de dettes

 

Elles ont toutes un point commun, vous devez de l’argent à quelqu’un. Et tant que vous ne l’avez pas remboursé, vous en êtes redevable.

Typiquement vous remboursez chaque mois une part du capital restant et une part d’intérêts. Même si pour certaines vous ne pouvez rembourser que le capital. Et pour d’autre, à un rythme différent.

Maintenant que nous avons revu rapidement ce qu’est une dette, nous allons voir les bonnes et les mauvaises.

 

 

Mauvaise dette

C’est malheureusement la plus répandue, et je préfère vous le dire d’entré, c’est “pas bien” Smile

 

Une mauvaise dette va vous appauvrir. En effet, si vous faite un crédit pour acheter un objet de consommation (voiture, TV, ordinateur…), vous payez des intérêts en plus du capital emprunté, mais votre bien perd également de la valeur au fil du temps

Un petit exemple rapide.

Vous achetez quelque chose à 1000€ avec un financement à 5% sur 1 an.

A la fin du remboursement l’objet ne vaut plus que 500€.

Vous avez perdu 500€ plus les intérêts.

La perte est donc sèche, vous vous êtes endetté, et en plus si vous voulez revendre le bien vous allez accuser une grosse moins-value.

 

Néanmoins beaucoup de personnes le font quand même. Avec toutes les publicités et les sollicitations des vendeurs, il est très facile de se laisser tenter… Il suffit de regarder autour de vous ceux qui achètent des voitures neuves ou des TV dernier cri à crédit. Je ne dis pas que c’est agréable d’avoir un véhicule tout neuf, de choisir sa couleur… Mais il ne faut pas oublier que la voiture va perdre 30% le premier jour d’utilisation, cela fait cher le confort.

Pour les autres bien de consommation, c’est pareil, un ordinateur ou une télévision sera “obsolète” 6 mois après son achat et le prix aura lui aussi fondu de 30%…

 

Dans ces conditions, je vous conseille deux choses :

  • Acheter une bonne occasion si possible. Vous bénéficierez d’une bonne décote tout en ayant un produit presque neuf. Vous êtes gagnant sur tous les tableaux.
  • Payez vos achats cash, grâce à votre épargne. Vous n’aurez pas à subir des taux d’intérêts important sur votre achat, dans mon exemple j’ai pris 5% mais vous pouvez vite monter à 20% dans la grande distribution. Vous n’aurez plus qu’à vous rembourser vous-même. De substantielles économies, en perspectives !

 

 

Bonne dette

Il existe aussi des bonnes dettes, celles qui vous permettent de vous enrichir, de vous constituer un patrimoine.

 

Typiquement, un achat immobilier au sens large, que vous habiterez ou louerez. Le prêt que vous prendrez vous permettra de vous acheter un actif tangible.

Cet actif pourra vous rapporter de l’argent, tout de suite, pour la location. Ces revenus payeront en partie ou entièrement votre prêt, puis une fois ce dernier remboursé, ils seront entièrement à vous.

Dans le cadre d’un achat de résidence principal, le gain sera différé, une fois le prêt remboursé vous n’aurez plus que les frais d’entretien à votre charge.

 

Cerise sur le gâteau, l’inflation viendra grignoter petit à petit les échéances de votre prêt. Une mensualité à 800€ de 2003 aura toujours le même montant aujourd’hui, pourtant l’inflation elle a bien augmentée.

De plus, dans les phases haussières, votre bien prendra de la valeur Smile

 

 

Au final

Vous l’aurez compris, il faut être vigilent, toute dette n’est pas bonne à prendre !

Si vous le pouvez, privilégiez au maximum l’achat cash via votre épargne pour les dépenses courantes et les crédits pour l’immobilier.

 

 

Dites-moi dans les commentaires, quel sujet vous aimeriez bien voir abordé dans un prochain article.

 

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • bonnes dettes vs mauvaises dettes

5 plusieurs commentaires

  1. Et puis il y a tout ce qu’il y a entre deux…

    Un logement (investissement ou résidence principal trop cher).
    Un actif amortissable (la voiture d’un chauffeur de taxi).

    En fait, pour aller plus loin je serais tenté de dire que la dette est bonne à partir du moment où :
    Le revenu (ou l’absence de dépense pour la résidence principale) est supérieur au intérêts + l’amortissement.

    Je m’explique sur plusieurs exemples.
    – Résidence principale à 200 000 € payée par la dette à 100 % avec un crédit à 4%, les intérêts sur les 1ères échéances 666 €. Si votre loyer était de 650 €, c’est de la mauvaise dette ! S’il était de 750 €, c’est de la bonne dette.

    – Un panneau solaire (des démarcheurs téléphonique nous en vantent chaque jour les mérites financiers). Prix d’achat : 30 000 €, amortissement : 20 ans. Donc perte annuelle de valeur = 1 500 €, crédit 30 000 € à 4%, donc intérêts annuels 1200 €. Revenus de production : 2500 € = Mauvaise dette !

  2. Une bonne piqûre de rappel !

    On est en plein dans l’éducation financière.

    Malheureusement, trop de gens pensent encore à s’souscrire à différents crédits à la conso pour s’acheter la dernière tv écran 3D ou même voyager…

    • Ce sont les piliers de la bonne gestion de son argent, le coeur de cible de ce blog 🙂

      Il est dommage de faire un crédit de 400€ pour acheter une machine à laver quand on peut la payer cash, à 20% de taux débiteur ça fait mal…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge