Comment épargner de l’argent chaque mois ?

Pour épargner de l’argent chaque mois il y a quelques règles simples.

Simples et vous le verrez très facile.

Cela vous permettra de vous constituer une “épargne de précaution” en cas de coup dur.

Puis quand l’argent s’accumulera vous pourrez l’investir Sourire

 

Questions sur l'épargneCrédit photo : Eleaf

 

 

Ce que fait la plupart des gens

Disons-le clairement, un bon 50% des personnes que nous connaissons tous n’épargne pas régulièrement!

Donc c’est vite vu, en ne mettant de l’argent de côté qu’une fois tous les 6 mois pour des sommes dérisoires, ces personnes sont loin de s’enrichir.

Pire, elles n’ont même pas de matelas de précaution et en cas de coup dur ce n’est pas la joie, vente de biens ou crédit conso

 

Puis il y a 40% de personnes qui vont mettre de l’argent de côté mensuellement, c’est une bonne initiative.

Mais elles vont le faire à la fin du mois en regardant ce qui reste sur leur compte en banque.

Les bons mois elles auront peut-être 100 ou 200€ les mauvais rien du tout.

 

Dans ces 40% je compte également les gens qui sont “obligés d’épargner”, vous allez me dire, “Comment on peut être obligé d’épargner ?”.

Tout simplement car avec un PEL par exemple il faut au minimum mettre 45€/mois dessus.

Certaines banques peuvent aussi vous inciter à mettre des sous sur une assurance vie ou un livret chaque mois.

Le principe est génial, épargner sans s’en rendre compte!

Mais il est aussi pernicieux car vous perdez le contrôle dessus, or il est important d’avoir le contrôle de vos finances.

Ne vous en faites pas, vous pouvez avec un PEL et contrôler vos finances, je le fais d’ailleurs, mais je ne subis pas, chaque mois dans mon budget cette “dépense” est prévue.

 

 

Ce que font ceux qui s’enrichissent

Les 10% restant, ceux qui s’enrichissent, se paye en premier.

Je vous vois, vous êtes perplexe, vous vous dite que je suis fou.

Mais comment on peut se payer soit même ?

Et en premier en plus ?

 

S'envoler grâce à son argent

Crédit photo : ecatoncheires

 

 

Comment on peut se payer en premier ?

En fait rien de plus simple…

Vous déterminer à l’avance dans votre budget, le tableau que nous avons réalisé dans les précédents articles, une dépense.

Il ne faut pas essayer de mettre le plus possible et ne plus avoir de sous du tout, ni trop peu, il y a un juste milieu.

 

Plusieurs pensées s’affrontent quant au montant à épargner ainsi chaque moi.

Si vous devez manger des pâtes tous les jours et ne pas manger à votre faim pour épargner il y a un problème.

Idem, si vous épargnez 50€ et sortez tous les soirs aussi.

 

Je préconise d’épargnez pour commencer 10% de vos revenus.

10% de vos salaires, 10% de vos primes, 10% de vos aides (CAF, AAH, RSA).

Bref dès qu’une somme arrive sur votre compte, vous prenez 1/10ème et vous l’épargnez.

 

Chose importante, il faut virer cette somme sur un support adapté, je recommande un Livret A, Livret d’Epargne Populaire ou Livret Jeune suivant votre situation.

Et faire le virement dès que la somme arrive sur votre compte.

Vous vous payerez ainsi en premier !

Avant votre propriétaire/banque, avant EDF, avant tout le monde.

Après tout vous le méritez, vous avez travaillé pour gagner cet argent.

 

En prenant cette somme tout de suite, vous êtes sûr de la mettre en sécurité.

Vous ne risquez pas de la dépenser par inadvertance car elle n’est plus là Sourire.

Mieux, vous vous forcerez inconsciemment à n’utiliser que ce qui est présent sur votre compte.

 

Contrairement à “l’épargne obligatoire” ou subit dont je parlais, celle-là résulte d’un acte réfléchi.

Vous décidez de mettre de l’argent de côté en cas de coup dur chaque mois, puis vous une fois le seuil atteint, vous déciderez de mettre de l’argent de côté pour investir.

 

 

Et vous dans tout ça ?

Que vous soyez dans la première (les 50%) ou la 2ème catégorie (les 40%) ne vous en faites pas, le chemin vers l’épargne n’est pas loin.

Il sera plus facile de le trouver pour la 2ème catégorie, mais pas impossible pour la 1ère croyez moi.

 

Je suis conscient qu’au début l’exercice sera très dur et que vous devrez sans doute vous adapter.

Mais en regardant de plus près et en essayant mois après mois d’y arriver vous vous forcerez à reprendre la main sur vos finances.

Et puis vous verrez au fil des mois votre capital augmenter, il n’y a rien de plus motivant.

 

En décidant d’y arriver, vous faite le premier pas, le plus dur.

Au fil du temps vous verrez les résultats arriver et vous serrez de plus en plus motivé à faire plus ! Clignement d'œil

 

Une fois que vous mettrez de côté chaque mois le plus dur sera derrière vous 🙂 .

Vous pourrez utiliser cet argent pour vous constituer plusieurs types d’épargnes :

  • Un véritable filet de sécurité en cas de coup dur grâce à l’épargne de précaution.
  • L’épargne projet pour financer vos vacances, vos achats, les études de vos enfants, ou autre au gré de vos envies et de vos besoins.
  • Une réserve d’argent pour pouvoir investir avec l’épargne investissement.

L’étape de l’épargne est la première de votre voyage vers la liberté financière, alors lancez-vous !

 

Ah j’oubliais, ce réflexe de se payer en premier, est utilisé par tous les gens riches…

 

Si vous voulez vous aussi mieux gérer votre argent et reprendre le contrôle de vos finances, n’hésitez plus et abonnez-vous gratuitement à la newsletter juste en-dessous de cet article.

 

Si cet article vous a plus partagez-le sur les réseaux sociaux 😉 !

 

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • comment épargner
  • comment économiser son argent
  • comment économiser de l\argent
  • comment économiser de largent
  • comment épargner son argent
  • comment epargner de largent
  • comment épargner de l\argent
  • comment bien épargner son argent
  • epargner de largent
  • economiser son argent

34 plusieurs commentaires

  1. Salut Marc, très bon article. Il est effectivement primordial de mettre de côté tous les mois soit pour une sécurité, soit pour investir, etc. De mon côté, c’est ce que je me suis mis à faire depuis un moment.

  2. La deuxième pour ma part me semble dans ma situation très appréciable dans la mesure où l’on épargne sans avoir de conséquence sur ses charges. C’est une bonne méthode que je vais d’ailleurs conseiller à des amis qui ont du mal à épargner de façon responsable.

    Merci encore !

    • Alexandre, effectivement la deuxième peut être une bonne solution au début quand on ne sait pas comment s’y prendre car on a pas le choix.
      Il faut quand même faire attention car j’ai déjà vu des banquiers conseiller d’épargner automatiquement des sommes importantes.

      C’est pour cela que je prône plutôt de mettre 10% de ce qu’on gagne de côté, c’est facile à calculer et surtout c’est un choix. Libre d’utiliser une partie de cette somme pour une épargne automatique 🙂

  3. Bonjour Marc,

    j’ai pris cette habitude de me payer en premier depuis 5 ans et je ne le regrette pas car je peux maintenant investir ce capital.

    J’aimerais ajouter un autre petit truc à ton article. Pour un certain nombre de dépenses comme l’électricité, gaz, eau, impôts… vous pouvez choisir d’être mensualisé.

    Si cela est plus facile pour la gestion, vous perdez de l’argent en avançant les sommes à votre fournisseur. Personnellement, je vire des petits montants sur un compte rémunéré pour régler ces dépenses le moment venu.

    Julien

  4. Aller, pour illustrer, un petit résultat :
    330 €/mois placés sur un Plan d’Épargne Entreprise le 5 du mois depuis 2008, ça fait ? ça fait ?

    Je précise, que j’ai choisi des support risqués.

    Qu’aujourd’hui, il y a :
    18 150 € de côté + comme c’est un PEE, il y a de l’abondement + la façon dont je le fait est équivalent à une entrée en bourse selon la méthode du Coût Moyen Rapporté.

    30 000 € ! En 4ans et demis.

    • Hey hey, le PEE, une arme très puissante! Notamment grâce à l’abondement de l’employeur, si on rajoute les intérêt composés cela devient vite très rentable 🙂
      Pour tout le dire, je rêverais d’avoir un PEE mais mon entreprise ne le propose pas, alors profites en pour moi 😉

  5. merci pour les conseils.

  6. se payer le premier, mais pourquoi n’ai-je jamais penser à cette méthode que je trouve d’ailleurs plus progressive et moins contraignante! Merci infiniment

  7. Juste une petite remarque : les prélèvements automatiques sont un outil à ne pas négliger!
    L’avantage, c’est qu’il s’agit d’une épargne sans y penser.
    Ainsi, pas besoin de penser à mettre 10% de côté, si tout les mois, vos virements automatiques vers les livrets, assurances vies, PEL, … le font pour vous.
    Ainsi tout les début de mois, j’ai 250€ qui vont vers différents supports : 50 en PEL, 50 en Assurance vie, le reste en livret provision pour charge.

    Ensuite, j’applique la seconde méthode : j’épargne ce qu’il me reste en début/fin de mois.
    Vu que je paye peu de charge en mensualisé, ça fait des dépenses mensuelles variable. En plus, avec le débit différé, je paye en début de mois suivant. Donc ce qu’il me reste en fin de mois est ce qu’il me reste en début de mois! 🙂
    David Articles récents : Concluons 2013My Profile

  8. Je viens de voir ton site. J’ai beaucoup perdu d’argent depuis 10 ans, voir plus de 10 ans. Je n’épargne pas du tout ou peu pourtant j’en ai la possibilité mais je suis un panier percé.
    Je dépense, dépense et dépense dans tout et n’importe quoi… Sauf qu’aujourd’hui, je veux m’acheter un appartement donc je dois épargner un maximum.
    Je vais donc me payer en premier et à plus de 10%, ça m’évitera les dépenses inutiles.

    Merci beaucoup pour tes conseils.

    • Salut Sonia,

      C’est une très bonne chose de reprendre tes finances en main et je t’envoie tous mes voeux de réussite !

      La première partie sera la plus dur, celle de résister à ne pas dépenser comme à ton habitude.
      Puis tu verras qu’après tu ne t’en rendra plus compte et en parallèle tu économiseras pour acheter ton futur appartement 🙂

  9. Merci Marc pour ton blog qui vise à aider tes prochains.
    Depuis 10 ans que je suis professeur titularisé, j’ai dépensé à tort et à travers jusqu’à m’endetter et déposer un dossier de surendettement. Heureusement que je ne suis pas arrivé à l’interdit bancaire. Sans chéquier, sans CB, devoir faire des mandats cash pour payer ses factures, l’horreur. Mais tout de même, il m’aura fallu plusieurs années encore pour penser à mon avenir. Le désenchantement y était pour beaucoup aussi. De toute façon, je fais parti des moyens, tu ne fais pas partie de cette oligarchie qui s’en met plein les poches et tu continueras à subir les taxes, les impôts et à te taire comme tous les français en endurant tout… ET puis finalement, un jour j’ai décidé d’essayer de voir ce que je pouvais faire, ce sur quoi j’avais les moyens d’avancer… L’idée m’est venu alors de louer de temps en temps mon appartement à des touristes comme la moitié de mes voisins le font pour pouvoir survivre à paris. Ca m’a permis de mettre de l’argent de côté; ça a créé une dynamique vertueuse du coup quand j’ai vu mon LDD pour la première fois de ma vie largement positif. Maintenant je me sers dès que mon salaire est viré en faisant un virement automatique. J’ai presque atteint la somme de 7000 euros; moi qui avant angoissait vers le milieu du mois parce que je sentais qu’il ne restait presque plus rien. Niveau épargne de précaution, je pense l’avoir atteint. J’aimerai désormais viser le 2ème seuil; ça va prendre sans doute du temps mais j’aimerai prendre rdv avec un conseiller d’une banque pour savoir comment faire fructifier mon argent (j’attends d’avoir 10 000 euros pour ça : je pense à une banque en particulier mais j’ai peur qu’elle me refuse à cause de mon statut de surendettement qui doit durer encore 4 ans; elle est sélective mais elle offre un compte courant rémunéré et chouchoute ceux qui ont une certaine épargne. Ma banque actuelle se fout royalement de l’épargne que j’ai actuellement, ne me propose rien si ce n’est de me faire payer les frais automatiques de virements, les frais internet, mes services assurances etc…. ils me parlent comme à un chien, me regardent de haut…. j’ai l’impression qu’ils ne m’ont pas pardonné mon ingestion financière qui date pourtant de plus de 5 ans désormais…j’ai hâte de quitter cette banque de m…)
    Par contre une seule chose que je n’arrive pas à sacrifier, les cafés à Paris; j’en prends un au moins tous les jours plus un petit gâteau (5-6 euros par jour). je sais ce n’est pas bien, mais je n’ai pas de frais de voiture puisque je n’en ai pas, je ne fume pas, je n’ai pas d’enfants à élever etc… Et travailler mes cours dans un café me fait du bien, je n’arrive pas à résister lol. Voilà merci encore pour tout Marc.

    • Salut Brice,

      Merci pour tes remerciements 😉

      Voici ma réponse à ton commentaire, partie par partie.

      Tu reviens effectivement de loin, mais tu as su trouver en toi la force et la motivation pour t’en sortir et ça c’est vraiment bien !
      De plus tu as du remettre en cause ta façon de consommer, de vivre et ton rapport à l’argent pour réussir à épargner une belle somme sur ton LDD.
      Crois moi ce n’est pas rien et tu as fais la plus dur partie du chemin.

      Maintenant il te reste à continuer sur ta lancée pour réussir à faire fructifier ton patrimoine et investir 🙂

      Pour les banques tu sais les produits restent malheureusement toujours moyens, ils sont fait pour la masse.
      Mais ils ne sont pas bons pour autant car ils sont attaqués par les frais de toutes part ce qui ne les rend pas attractifs.
      Que ce soit dans une banque normale ou une banque premium ça ne change rien.
      Les seules qui arrivent à se démarquer son les banques en ligne car c’est toi qui décide.
      Alors que dans une banque en dur le conseiller à des objectifs qu’il doit réaliser qu’il touche ou non une commission.
      De plus les conseillers ne sont pas toujours de bons conseils et en lisant mon blog ou d’autre tu vas vite le voir.

      Le conseil le plus précieux que je puisse te donner en ce moment c’est de te former !
      Tu connaitras alors les différents produits disponibles sur le marché et surtout comment ils fonctionnent.
      Tu pourras alors savoir ce qui te correspond et ce dont tu as besoin toi et pas ce qu’on te conseillera en faisant passer ton intérêt au second plan.
      Pour faire ça tu peux commencer par parcourir mon blog, tu trouveras des articles sur les livrets d’épargne classiques ou logement, l’assurance vie et l’investissement en bourse, l’immobilier arrive dans pas longtemps 😉
      Sans oublier les 3 types d’épargne qui sont pour moi essentielles : précaution, projet et investissement.
      Puis lire des livres sur le sujet dont celui que je conseille dans cet article et qui a été une vrai révélation pour moi.

      Pour tes petits plaisirs j’ai deux choses à te dire, l’une rationnelle, l’autre émotionnelle.
      Donc si tu prends tes 5 ou 6 euros et que tu les multiplies par 30 tu auras une belle somme à investir sur l’année.
      Par contre si c’est petits plaisirs te rendent heureux et te permettent d’améliorer ton travail alors ne t’en prive pas 😉
      Une piste serait d’essayer de réduire un peu la quantité de ces moments pour dépenser moins et en profiter encore plus quand tu les fais.

      Merci à toi 😉
      Marc.

    • Tout d’abord, Bravo Brice d’être sorti de cette mauvaise impasse!

      par contre, si je peux me permettre 2 conseils :
      – pour la banque, ne jamais faire confiance est la règle 0. Et c’est pour moi la seule règle absolue à toujours respecter!
      Un banquier est un commercial, il vous vend ce qui lui rapporte. Donc à certains moments c’est l’assurance vie, à d’autres le PEL, … Ca dépend de la prime qu’il y a derrière.
      Donc pour conclure ce point, instruisez vous, sinon le banquier va se faire plaisir.
      – Pour les petits plaisirs, je n’y vois pas vraiment de problème. Le tout étant de ne pas utiliser tout son salaire pour se faire plaisir.
      Par exemple pour pouvez définir que vous épargner 10% de vos revenus, et que vous utilisiez 10% pour vous faire plaisir, puis vivre avec le reste.
      Chacun sa gestion. Il est normal de se faire plaisir, le but étant d’être mesuré en toute chose et ne pas tout dépenser en petit plaisirs!
      Ce qui au vu de votre épargne progressant ne semble plus être votre cas!

    • Bonjour Brice, j’ai subit comme toi un dossier de surrendettement que j’ai dû faire il y a 4 ans, pas d’interdit bancaire, mais dû au fait d’avoir élevé deux enfants seule et d’avoir dû tout assumé. Aujourd’hui ils sont grands, j’en ai encore un à la maison, mais depuis un moment, j’ai comme toi réagit et j’ai de mon plein gré, placé sur un pel et un lep, après un livret A. Et même si ça ne monte pas aussi vite que je le voudrais, j’ai de l’argent de placé et un projet immobilier. Si tu as des conseils, alors n’hésite pas et surtout bonne continuation.

      • Bonjour Carine,

        Tu as réussi à te sortir d’un très mauvais pas et en plus à te construire une épargne, bravo 😉 !!!

        Une fois que tu auras une bonne épargne de précaution (3 mois de revenus), je te conseille de t’attaquer à l’épargne projet puis à l’épargne investissement.
        Ainsi tu pourras financer toi même une bonne partie de tes projets sans avoir recours au crédit et tu pourras tirer un revenus de ton épargne une fois qu’elle sera placée.

  10. Salut Marc,
    J’ai découvert ton blog en cherchant un tableau pour m’aider à gérer mon budget. Il est super et m’a permis de mieux visualiser mes entrées et sorties à l’année, donc merci beaucoup !

    Ma situation est un peu particulière. Je suis freelance, ce qui veut dire que mes revenus varient chaque mois. De plus, mes clients me paient à 30 ou 60 jours, sommes qui tombent en début ou fin de mois selon les clients (quand ils paient à l’heure, ce qui est un autre problème). Parallèlement à ça, une autre partie de mes revenus tombe sous la forme d’un gros montant une fois par an en octobre (un bon tiers de mes revenus annuels).

    Compte tenu de tous ces paramètres, j’ai beaucoup de mal à visualiser ma capacité d’épargne. J’ai utilisé ton tableau pour faire les totaux de l’année écoulée, et je me rends compte que je peux effectivement épargner. D’ailleurs, ma banquière s’en est bien rendu compte aussi, puisque j’ai pu acheter mon appartement, moi qui pensais que les banques allaient me rire au nez, loin de là. Il faut dire que malgré une situation considérée comme « précaire », je ne suis jamais à découvert et mes revenus restent relativement réguliers d’une année à l’autre.

    Mais voilà, j’ai du mal à visualiser combien et comment épargner chaque mois, puisque mes revenus changent sans arrêt. Du coup je suis toujours un peu dans un stress de manquer et je m’empêche de certains loisirs qui seraient possibles et qui me tiennent à cœur, comme des voyages. Je mets de côté un peu n’importe comment, sans planification quand j’ai l’impression d’avoir de l’argent, ou bien je ne le fais pas du tout. J’ai un livret et une assurance-vie qui ne sont jamais vides, car j’ai bien conscience de la nécessité d’avoir un coussin de sécurité, surtout dans mon cas, mais je vois bien arrivée en fin d’année que j’aurais pu épargner plus et surtout plus intelligemment. Je n’ai pas l’impression que mettre de côté un peu tous les mois s’applique à mon cas, mais peut-être que je me trompe ?

    Je suis preneuse de tout conseil ! Merci d’avance !

    • Salut Isabelle,

      La règle des 10 % peut être utilisé peut importe le montant et la régularité des revenus.

      Si tu es Freelance et que tu ne gagne pas la même somme chaque mois ce n’est pas grave.
      A chaque rentrée d’argent tu peux épargner 10 % 🙂
      Une fois le règlement de ton client encaissé il te faudra faire un virement vers ton épargne.
      C’est aussi simple que cela 😉

      Après le montant de ton épargne dépendra bien sur de tes revenus.
      Et s’ils fluctuent tu ne peux pas trop prévoir à l’avance ce que tu pourras mettre de côté.
      Par contre grâce à tes anciens revenus tu peux arriver à voir le minimum que tu touche par an.
      Ce qui te permettra d’avoir une estimation « au pire » qui sera certainement meilleure dans la réalité.

      Marc.

    • Pas de réponse à mon message ?…

      • Salut Isabelle,

        J’ai répondu à ton message en Septembre 😉
        Tu trouveras cet échange juste au-dessus.

        Est-ce que la réponse te conviens ? 🙂

        Marc.

        • je viens de voir la notification apparaître seulement maintenant pour le message d’Isabelle.

          Pour Isabelle, à partir de vos chiffres de l’années, définissez combien vous dépensez au quotidien et combien il vous reste.
          Ensuite, définissez ce que vous souhaitez mettre dans votre épargne et vos loisirs.
          Puis faites les pourcentages.
          Ensuite, à chaque revenus encaissez, mettez le % sur un compte dédié.

          Par exemple si vous souhaitez épargner 8% de vos revenus et voyagez avec 3%, quand vous avez une rentrée, mettez 8% en épargne et 3% sur un livret dédié voyage.
          Simple et efficace!

          • David, Isabelle,

            Hum bizarre cette notification tardive…
            J’avais des soucis avec mon plugin de gestion des commentaires (spam, souscription), ceci explique sans doute cela !
            Désolé pour la gêne occasionnée en tout cas 😉

            Pour en revenir au sujet, il est important d’établir les revenus et les dépenses sur l’année.
            C’est ainsi qu’on arrive à trouver des dépenses importantes alors que l’on pensait faibles.

            Isabelle, si tu veux un outil simple pour établir tes revenus et tes dépenses tu peux t’inscrire à la Newsletter du blog.
            Tu recevras gratuitement par mail un tableau Excel prêt à l’emploi.

            L’astuce de David est effice mais surtout redoutable 🙂
            Je l’utilise aussi et elle me permet d’utiliser le surplus d’épargne non dépensés dans un projet pour un autre ou pour investir.

            A bientôt,
            Marc.

          • En effet, la réponse à ma question de septembre n’est apparue qu’hier, je ne sais pas pourquoi !

            Merci à tous les deux. Je suis déjà inscrite à la newsletter et je me sers du tableau Excel (qui au passage est tout bonnement génial ! 😉 ) Comme je le disais, ça m’a permis de visualiser ma situation sur l’année et de voir qu’elle était meilleure, en terme de capacité d’épargne, que ce que je pensais. C’est au quotidien (enfin au mois) que j’ai du mal à la visualiser, vu la disparité de mes revenus.

            La méthode de David est en effet très bonne et judicieuse, et je vais l’appliquer. Il y a juste des mois où elle sera impossible pour moi (quand les rentrées sont trop faibles et que je sais que mettre de côté ne servirait à rien puisque je devrais reprendre cet argent avant la fin du mois pour ne pas être à découvert).

            Merci à tous les deux en tout cas, à force de pratique avec les tableaux, je commence à y voir plus clair.

          • Isabelle,

            Si ta situation du mois ne te permet pas d’épargner alors fais le le mois suivant.
            Et vérifie au niveau de l’année que tu arrives bien à épargner au moins 10 % de tes revenus.
            Tu peux ensuite ventiler ce % comme tu le souhaite entre tes épargnes de précaution, projets et investissements.

            Marc.

  11. salut Marc. Merci a toi pour ce blog hyper utile . On est dans une societé qui pousse constament a la consommation , et des sujets comme l’epargne , le rapport avec l’argent etc… est devenue tres tres important au risque de devenir exclave de cette societé. j’ai une petite question a vous posé concernant l’investissement de l’epargne . quelle type d’investissement pouvons nous faire , car hormis le projet immobilier je vois pas d’autre solution pour investir . D’ailleurs le projet immobilier est -il toujours interressant ? merci d’avance pour vos conseils . cordialement . fabe .

    • Salut Fabe,

      Pour investir il y a deux bonnes possibilités, la bourse et l’immobilier.

      Pour moi l’immobilier est toujours intéressant si cherche les bonnes affaires.
      Comme de l’ancien avec des travaux que l’on peut réaliser soi-même.
      Ou tenter l’aventure avec des parking ou des SCPI.

      Après la bourse peut également être une très bonne option.
      En achetant des actions en direct dans le cadre d’un PEA.
      Ou des fonds de bonne qualité avec une assurance vie.

      Marc.

  12. Bonjour,

    En ce qui me concerne, je suis obligé de me constituer une épargne pour envisager les études de mon fils. Il a prévu de partir à la fac l’an prochain.

  13. Je n’aurais jamais pensé à cette méthode pour épargner tous les mois. Ma fille vient de commencer son premier emploi et je pense que je vais la lui conseiller pour qu’elle adopte ce concept dès maintenant.

  14. Bonjour,
    Excellent article! C’est une bonne approche pour évoquer l’importance du PEL en matière d’épargne. Parfois, il vaut mieux être moins récalcitrant lorsqu’il s’agit de verser une somme à la banque. Pour ma part, je recommande toujours le recours à la multibancarisation que ce soit en matière d’épargne ou de dépense. Il est vrai que départager ses économies sur plus d’un compte peut minimiser le rendu à long terme, mais c’est toujours pratique de miser sur la sécurité. Aussi, il faut savoir qu’il y a une différence de résultat entre le fait d’investir dans une banque plutôt que dans une autre.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge