La gestion de l’argent en couple : le partage des dépenses

Dans un couple la gestion des comptes bancaires et de l’argent n’est pas toujours chose facile.

Il faut réussir à trouver le juste milieu sans que l’un ou l’autre ne soit perdant.

Partager argent et dépenses en couple
Crédit photo : Lena.

En attendant les dépenses courantes ne manquent pas et elles ont même tendance à s’entasser…

Bien gérer vos finances communes avec votre moitié est donc un élément primordial.

 

 

Trouver la répartition qui arrange tout le monde

Le titre de cette partie est révélateur de ce que cherche chaque membre du couple :

Participer de manière équitable aux besoins financiers du foyer.

 

Chaque couple trouvera une formule qui lui correspond plus ou moins.

Ce partage est fonction de différents critères et le résultat sera donc unique.

On peut néanmoins dégager plusieurs grandes tendances comme nous allons le voir.

 

En attendant que vous trouviez la répartition idéale les dépenses s’accumulent.

Mais il faut que vous preniez le temps de trouver ensemble ce qui vous convient le mieux.

Sinon vous risquez de choisir un découpage des dépenses qui sera source de frustrations.

Ce qui est une mauvaise chose aussi bien pour votre moitié que pour vous-même.

 

Choisir une méthode qui convient à tout le monde est donc important.

Surtout que les frais du foyer sont aussi nombreux que variés…

Ils vont de l’habitation à la nourriture en passant par les assurances.

Voir même le transport, les loisirs et les vacances suivant ce que vous mettez en commun.

Ce sujet ne doit donc pas être pris à la légère car les sommes en jeu sont importantes.

 

 

Faire Moitié-moitié

C’est sans doute la méthode la plus facile à utiliser et la plus simple à mettre en place.

Notamment pour les concubins qui ne sont pas mariés ou mariés en séparation de biens.

 

Chaque membre du couple paye la moitié des dépenses du foyer.

Il y a alors une égalité de traitement car chacun contribue à part égale.

En fait c’est le même mode de fonctionnement que dans une colocation classique.

 

Cette façon de faire est d’autant plus simple si vous avez un compte commun.

Dans ce cas il suffira à chacun des tourtereaux de faire un virement sur ce compte.

Il y aura peut-être quelques ajustements si les dépenses sont plus importantes que prévues.

Mais vous n’aurez pas de calcul à faire pour savoir qui a fait le plus de dépenses.

Ni à rembourser ensuite cette personne en fonction de ce que vous aurez trouvé.

 

Si vous ne préférez pas faire caisse commune il faudra faire un peu plus de gymnastique.

En remboursant éventuellement en fin de mois celui des deux qui aura le plus dépensé.

Avec le temps ces écarts vont s’affiner et vous arriverez facilement à équilibrer la balance.

Mais au début cette étape de calcul risque d’être assez fastidieuse.

 

Faire « moit-moit » est une formule qui fonctionne vraiment très bien mais il y a un mais.

Tant que les deux membres du couple ont des salaires équivalents tout va bien.

Mais les choses peuvent se compliquer si l’écart entre les deux revenus est trop important.

La personne qui gagne le moins peut alors se sentir désavantagée par rapport à l’autre.

Car proportionnellement à son salaire elle contribue plus au fonctionnement du foyer.

 

Cette méthode est donc celle qui est la plus égalitaire car chacun paye la même somme.

Mais elle peut aussi être source de tensions voir même de disputes.

Car il ne faut pas oublier que les membres du couple sont bien plus que de simples colocataires…

 

 

Participer en fonction de ses revenus

Pour certains égalité ne rime pas avec un partage  à 50/50.

Mais par un découpage en pourcentage des revenus de chacun.

Partager les frais du foyer
Crédit photo : liz west.

 

Cette technique prend un peu plus de temps à mettre en œuvre mais reste simple.

Ensuite il ne faudra presque rien faire sauf si l’une des personnes gagne bien plus qu’avant.

Comme dans le cas d’une grosse promotion ou d’un étudiant qui rentre dans la vie active.

 

Pour connaitre la participation d’une personne il suffit d’utiliser une classique règle de 3.

Ce qui nous donne deux règles de 3 en tout, une pour chaque membre du couple.

Dans laquelle l’inconnue est le pourcentage de participation de l’individu en question.

Et dont la somme cumulée des deux salaires vaut 100 %.

 

Pour que ce soit plus parlant prenons un exemple concret 🙂

Paul gagne 2000 € par mois et sa compagne Marie 1500 €.

La somme de leurs revenus qui équivaut à 100 % vaut donc 3500 €.

Le tableau à poser sera donc le suivant :

PersonneSalaire% du total
Les 23 500100
Paul2 000X
Marie1 500Y

 

Pour calculer le % des revenus de Paul par rapport au total on réalise l’opération suivante :

X = 2000 x 100 / 3500 = 57 % (arrondi au nombre entier)

Pour Marie il suffit de suivre la même méthode :

Y = 1500 x 100 / 3500 = 43 % (arrondi au nombre entier)

 

Maintenant que l’on connait le ratio il suffit de l’appliquer au total des charges du foyer.

Si ces dépenses s’élèvent à 1200 € par mois on obtient les participations ci-dessous :

Paul = 1200 x 0.57 = 684 €

Marie = 1200 x 0.43 = 516 €

Il ne reste plus aux deux tourtereaux qu’à alimenter un compte commun avec ces montants.

Ou dans le cas de comptes séparés que celui qui a dépensé plus se fasse rembourser par l’autre.

 

Il y a également des charges qui dépassent du budget initial ou qui ne sont pas prévues.

Dans ces deux cas libre à vous de choisir la formule que vous voulez appliquer.

Soit la même que pour les dépenses courantes en utilisant le ratio que vous avez calculé.

Soit en faisant moitié-moitié notamment si ces frais sont imprévues.

Il n’est pas rare de voir des personnes contribuer en fonction de leurs revenus pour la vie courante.

Mais qui n’hésitent pas à partager en parts égales lorsqu’il s’agit d’acheter de l’électroménager.

Ou bien s’il faut effectuer des réparations sur un appareil en panne par exemple.

 

 

Le logement pour l’un et le reste pour l’autre

Il y a une autre méthode qui fonctionne plutôt bien pour le partage des dépenses.

Elle est souvent employée quand l’un des membres du couple possède un logement.

Ou lorsque les deux tourtereaux décident d’habiter ensemble chez l’un d’eux.

 

Celui qui converse son habitation payera le loyer ou le prêt correspondant.

Alors que celui qui emménage prend à sa charge les autres frais du foyer.

En général l’argent utilisé pour se loger est plus ou moins égal à la moitié des charges du ménage.

C’est donc une bonne délimitation pour les dépenses du couple.

Il sera de toute façon possible de procéder à un réajustement si nécessaire.

 

En cas de dépenses imprévues ou de plus importantes que prévu c’est à vous de voir.

Vous pouvez les partager en deux, en fonction de vos revenus ou faire différemment.

L’important c’est qu’aucun membre du couple ne se sente désavantagé par rapport à l’autre.

 

 

Tout mettre en commun

Vous pouvez aussi choisir de mettre l’ensemble de votre argent en commun.

Comme ça tous vos revenus et vos dépenses appartiendront au couple.

Couple partage et entraide finance
Crédit photo : włodi.

 

C’est ce que font généralement les personnes mariées sous le régime de la communauté universelle ou réduite aux acquêts.

Ou ceux qui ont des enfants ensemble et souhaitent simplifier leur gestion financière.

 

Dans ce cas les choses sont très faciles à gérer et à suivre au quotidien.

Même lorsqu’il y a des factures à payer qui n’étaient pas prévues au départ.

Car toutes les opérations financières ont lieu sur un pot commun.

 

Les salaires sont versés sur un compte joint qui sert à payer les dépenses du foyer.

Ainsi que les frais personnels de chacune des personnes du couple.

Il existe une variante où les membres virent sur des comptes personnels un certain montant.

Mais c’est le compte joint qui alimente les comptes simples et non l’inverse.

Même si sur le papier les faits semblent identiques cela change beaucoup de choses.

 

Pour choisir ce mode de fonctionnement il faut avoir totalement confiance en l’autre.

Mais aussi le connaitre pour être sûr qu’il est raisonnable vis à vis de l’argent.

Sinon vous risquez d’avoir de grosses surprises et les problèmes qui vont avec.

 

 

La meilleure solution pour votre couple

Vous l’aurez compris il n’y a pas de méthode mieux qu’une autre.

Tout dépend de votre situation amoureuse et professionnelle.

L’important c’est que chaque membre du couple ne se sente pas lésé.

 

Le sujet du partage des dépenses mensuelles d’un ménage n’est pas le plus simple.

Mais c’est un premier jalon important lorsque l’on commence à construire une vie à deux.

C’est même une des bases pour qui veut réussir son couple sur le long terme.

Prenez donc bien le temps de d’étudier ensemble vos dépenses de fonctionnement.

 

Pour certains l’égalité sera de séparer les frais en deux parts égales.

Alors que pour d’autre faire le découpage en fonction des revenus est plus équitable.

Tandis que certains préféreront faire une répartition en fonction des postes de dépense.

 

La meilleure solution sera celle que vous avez choisie ensemble.

Celle qui vous correspond à tous les deux à un instant t.

Rien ne vous empêche d’en choisir une autre quelques temps plus tard… 😉

 

Quel partage des dépenses avez-vous choisi pour votre couple ?

 

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • couple partage des dépenses
  • partage des depenses dans un couple
  • comment une femme marié peut gerer le finance dans son foyer?
  • dépenses mensuelles dun couple
  • calcul prorata salaire couple
  • separation partage des charges si je gagne moins
  • https://mieux-gerer-son-argent com/gestion-argent-couple-partage-depenses/
  • celui qui gagne le plus dans un couple
  • comment gerer son salaire en couple
  • couple et argent qui paie quoi

12 plusieurs commentaires

  1. Avec mon conjoint nous avons acheté un appartement ensemble et nous avons un compte commun. Si l’on est ensemble depuis longtemps et que la confiance règne alors pourquoi ne pas réunir ses œufs dans un même panier?
    Ce n’est que mon humble avis.

  2. Bonjour Marc,

    Je ne suis pas en couple actuellement mais si je devais acheter un logement avec ma compagne je pense que chacun paiera sa part. Je veux bien faire confiance mais nous ne sommes pas à l’abris d’une éventuelle rupture ou de conflit. Amour et argent ne font jamais bon ménage. Si jamais je dois vivre en couple je préférerais avoir deux comptes: une compte perso (pour mes loisirs et mes achats perso) et un compte commun (pour les courses, le mobilier, etc.). Après chacun sa vision des choses.

  3. La question du partage des dépenses dans un couple est une question épineuse, en effet. Je m’y suis brûlé les ailes il y’a quelques années en arrière quand je vivais avec mon ex’, et que nous avions un compte-joint. Nous ne l’alimentions pas assez par rapport aux dépenses que l’on faisaient dessus, et nous accumulions les découverts et les interdits bancaires à cause de ça.

    Heureusement, j’ai appris de ces erreurs depuis !

    • Salut Cédric et merci pour le partage 😉

      C’est clair, un compte en commun doit se gérer avec autant de rigueur (si ce n’est plus) qu’un compte perso.
      Et si jamais l’un des deux titulaires devient interdit bancaire sur un de ses comptes personnels, le compte joint en souffre également.
      Il faut donc être vigilant et avoir vraiment confiance en la personne avec qui on ouvre ce compte.

  4. De notre côté, on a toujours fonctionné moitié-moitié.

    Au début nous faisions un budget méticuleux des dépenses.
    Puis parce qu’on trouvait la chose fastidieuse, on a séparé les postes de dépense pour que cela reviennent approximativement à la même chose. Avec de rare ajustements pour les grosses dépenses…

    On a récemment recommencé à faire un budget parce que nos plans de vie le demande. On veut prendre une retraite anticipée, on a donc décidé de faire la chasse aux dépenses inutiles.

    Pour simplifier la chose, on paie presque tout via carte de crédit. Ce qui évite de manipuler une tonne de facture, et qui donne l’occasion de profiter de ristournes sur nos achats. Un plus au final.

    C’est beaucoup plus amusant lorsque le budget est fait avec un plan futur en tête!

    • Bonjour Mr Riche Relax (sympa le nom au passage) 😉

      Le meilleur partage est celui qui vous convient le mieux ainsi qu’à votre compagne.
      A titre personnel j’ai déjà fait du 50-50 avec un compte commun et le même partage que celui que vous faites.

      Payer en liquide est en fait plus dur à tracer que le paiement par carte bancaire.
      J’avais d’ailleurs écrit un article sur le sujet il y a quelques temps : Noter les dépenses en espèces pour mieux les mesurer

      En tenant un vrai état des lieux grâce aux relevés bancaires et au suivi sur le site de la banque qui reprennent les dépenses en carte, on sait où on en est et où on va.
      C’est pour moi primordial si on veut réussir à gérer correctement ses finances personnelles.

      J’espère que vous prendrez bientôt votre retraite anticipé,
      Marc.

  5. Salut,
    Mon copain et moi, nous gérons nos dépenses en mettant notre argent en commun, penses-tu que ce soit une bonne façon de procéder ? As-tu d’autres conseils ?
    Merci. : )

  6. Bonjour,
    J’ai récemment emménagé avec ma petite amie et ton article me sera très utile, car nous rencontrons régulièrement des difficultés pour gérer notre budget.
    Au revoir

  7. Pour ma part, la meilleure méthode reste le découpage en fonction de ses revenus. Il serait inéquitable de demander à quelqu’un qui gagne moins de contribuer à part égal même si ce dernier est notre conjoint.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge