La gestion de l’argent en couple : les comptes bancaires

La gestion des comptes bancaires en couple peut vite devenir assez compliquée.

Car il faut jongler entre les comptes de M, de Mme et un éventuel compte joint.

Argent couple jongler avec comptes

Pour ne pas perdre de temps et d’argent il faut poser le sujet à plat.

Ce qui vous permettra de choisir la meilleure option possible pour vous.

 

 

Des schémas différents suivant les situations

Nous allons voir qu’il y a 3 grandes façons de faire.

Et qu’il n’y en a pas une qui est meilleure que les autres.

 

Votre choix entre ces 3 options dépendra de plusieurs choses.

A commencer par la situation de votre couple : concubinage, PACS, mariage, enfant, achat immobilier…

En passant par vos envies : tout partager, rester maitre chez soi, faire moit moit ou répartir les dépenses.

En finissant par vos croyances et votre vécu sur le thème de l’argent et le couple.

 

Nous verrons que chaque alternative a des avantages et des inconvénients.

Tant au niveau de la gestion quotidienne que de vos objectifs.

Et que ce choix peut avoir des répercussions sur votre couple quand tout va bien et quand ça ne va pas.

 

 

Les bases du compte joint

2 possibilités sur 3  utilisent un compte joint.

Je vous propose de donc de regarder les généralités de ce type de compte bancaire.

 

Les opérations faites sur ce compte engagent les 2 titulaires peu importe qui l’a réalisée.

Du coup la situation peut vite dégénérer en cas de rupture ou si un membre du couple est trop dépensier.

Car les 2 détenteurs sont cautions solidaires et devront rembourser l’éventuel découvert.

Cette caractéristique s’applique au compte joint à signatures séparées qui est le plus courant car il est plus souple.

 

Le compte joint à signature conjointe est plus protecteur mais il complique grandement la gestion quotidienne.

Car il impose que les 2 titulaires signent pour chaque opération sur le compte notamment pour les chèques.

Ce n’est donc pas toujours facile suivant le contexte et le degré d’urgence.

 

Pour savoir quel type de compte joint vous avez il suffit de regarder un chèque ou un RIB :

  • S’il est inscrit M OU Mme c’est un compte à signatures séparées
  • Si vous voyez M ET Mme il est à signature conjointe.

 

Si le compte joint devient interdit bancaire ses 2 titulaires le deviennent aussi sur tous leurs comptes.

A l’inverse si un titulaire est interdit bancaire il ne sera plus possible d’utiliser le chéquier du compte commun.

A noter que l’argent déposé sur ce compte appartient aux deux personnes et non plus à celle qui a fait le dépôt.

Vous devez donc souscrire à un compte joint seulement si vous avez confiance en votre partenaire.

Et garder en tête les problèmes qui peuvent se présenter si la situation entre vous deux s’envenime.

 

Il ne faut pas oublier les frais prélevés par la banque sur chaque compte que vous détenez.

La somme peut vite devenir assez importante si vous avez des formules tout compris de partout.

Vous pouvez au choix ne prendre que certains services suivants les comptes pour payer moins cher.

Ou bien passer dans une banque en ligne pour vos comptes simples ou votre compte joint et ne rien payer.

 

 

Un compte commun pour les dépenses du foyer

C’est cette option que préfèrent en général les jeunes couples qui s’installent ensemble.

De même que les jeunes parents ou ceux qui veulent acheter un bien immobilier ensemble.

Ainsi que les époux qui vivent sous le régime de la séparation de biens.

Partager un compte commun

 

Le schéma est le suivant :

  • Chaque membre du couple possède un compte simple qu’il utilise pour recevoir son salaire.
    Il prend également en charge ses dépenses personnelles et son épargne.
  • Le compte joint sert à recevoir les virements des deux amoureux et à payer les frais du foyer.
  • Pour les projets à 2 comme les vacances il y a deux possibilités.
    Chacun épargne de son côté puis la somme est mise en commun.
    Ou c’est un livret bancaire aux deux noms qui centralise cette épargne.

Le gros avantage de cette méthode c’est que chacun reste maitre de son compte.

Tout en contribuant aux besoins du foyer : loyer/prêt, électricité, gaz, nourriture, etc…

Ainsi si l’un des deux tourtereaux n’a presque plus d’argent à la fin du mois cela n’impactera pas le foyer qui dispose de ses propres ressources.

Un autre avantage c’est que toutes les dépenses pour la maison sont séparées du reste et facilement analysables.

Les inconvénients de cette solution sont les risques inhérents quand on possède un compte joint.

 

 

Tout mettre en commun, les revenus comme les dépenses

Cette façon de faire est la plus répandue quand on parle des finances dans un couple.

Notamment car elle est utilisée par l’extrême majorité des couples mariés.

 

C’est en gros le schéma du pot commun :

  • Le compte joint réceptionne les salaires et sert à payer toutes les dépenses du couple.
    Il prend également en charge les dépenses personnelles et l’épargne de chacun.
  • Pour les projets du couple il y a deux possibilités.
    Un partenaire épargne sur un de ses livrets avec l’argent du couple.
    Les 2 amoureux mettent de côté la même somme sur des livrets personnels.
    Ils peuvent également utiliser un livret ouvert aux deux noms.

Cette solution est de loin la plus simple à mettre en œuvre car elle ne complexifie pas les choses.

Mais il faut avoir une confiance totale en sa moitié qui aura accès à tous les revenus du couple.

Il faut également bien savoir gérer ses dépenses et ses comptes bancaires quand on choisit cette option.

Car contrairement à la partie précédente il n’y a pas de séparation entre les avoirs personnels et ceux du couple.

Du coup si le compte joint est à sec le couple n’aura plus de ressources du tout…

 

 

Des comptes séparés

C’est l’option que l’on choisit souvent au début d’une relation.

Car elle est plus simple à mettre en place et non engageante comparé aux autres.

Elle permet aussi de voir comment l’autre se comporte avec l’argent en général.

 

  • Chaque tourtereau garde son compte simple.
    Il continue donc de percevoir son salaire, de faire ses dépenses personnelles et d’épargner comme avant.
    Mais en plus il payera en plus des dépenses pour le foyer.
  • Pour les projets en amoureux chaque personne utilisera son propre livret bancaire.
    La cagnotte sera mise en commun pour payer les différentes choses ou bien chacun payera sa part.

Cette solution est souvent la première à être choisi par les couples.

Notamment si l’un deux possède un domicile et que l’autre vient s’installer.

Comme dans le cas d’une famille recomposée ou de deux jeunes qui emménagent ensemble.

Cette solution permet d’apprendre à connaitre l’autre sur le plan financier sans prendre trop de risque.

Néanmoins elle ne pourra être que provisoire au fur et à mesure de l’avancée de la relation amoureuse.

Un compte joint devient souvent nécessaire pour acheter un bien immobilier ou quand on a des enfants par exemple.

 

Concernant le partage des dépenses il n’y a pas de scénario préétabli.

Les membres du couple peuvent se répartir les différents frais du foyer.

Ou bien un des deux peut tout payer et l’autre lui en remboursera une partie.

C’est aux deux amants de choisir la méthode qu’ils préfèrent et qu’ils trouvent la plus équitable.

 

Quelle solution utilisez-vous pour gérer vos comptes dans votre couple ?

Crédit photos : Jarod CarruthersHoffnungsschimmer.

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • gerer compte bancaire ligne
  • comment organiser ses comptes bancaires
  • comment gerer son salaire en couple?
  • couple une ou deux banques
  • gestion compte couple
  • Gerer son budget concubinage
  • un couple en concubinage peut il avoir un compte bancaire joint?
  • comment gerer c compte bancaires quand on est en couple
  • comment gérer au mieux son compte bancaire
  • biens propres et compte bancaire

15 plusieurs commentaires

  1. Bonjour Marc,

    Pour ma part je suis dans la case « jeune couple » nous avons donc créé un compte joint pour le loyer et les dépenses courantes et le reste on le garde sur nos propres comptes personnels.

    Nous avons aussi fait le choix de répartir les dépenses communes avec le pourcentage du salaire de chacun pour que l’on puisse tous les deux se payer des sorties, des cadeaux, etc…

    A te lire

    Floran

    • Bonjour Floran,

      Oui c’est le schéma classique du compte « pot commun » pour la vie de tous les jours, logement et les frais qui vont avec et les courses suivant les personnes.

      Pour la répartition des frais, un prochain article traitera de ce sujet 🙂

      A bientôt,
      Marc.

  2. Moi et ma fiancée, on s’est dit qu’on n’aurait pas de compte joint quand on se mariera. C’est assez compliqué comme vous dites au cas où un de nous deviendrait commerçant par exemple. On a décidé d’avoir juste des comptes séparés.

    • Salut Marc,

      Quand on a un business c’est toujours mieux d’avoir des comptes séparés et d’être en séparation de biens quand on est marié.
      Ca évite bien des déconvenues en cas de faillite notamment.

  3. Bonjour,
    et bonne article!
    Il y a une situation que je déconseille formellement, c’est le pot commun.
    C’est à mon sens le plus difficile à gérer, et le moins souple de tous.

    Je suis personnellement adepte de la solution 1 : un compte joint pour les dépenses communes, et chacun son compte à côté.
    Ca permet de la souplesse dans les dépenses de chacun.
    Pour Marc, en cas de business, faite un compte dédié. C’est ainsi que j’ai un compte dividende, un compte locatif perso (et emprunt), et en commun avec madame un compte locatif et emprunt commun.
    Ca parait peut être beaucoup, mais je sais ainsi facilement où j’en suis, et ça permet de cloisonner mes revenus!

    Une étude de l’insee en parlait il y a quelques temps : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1409
    En gros, 2 tiers mettent tout en commun. et les restants se divisent entre séparation totale ou mise en commun partiel.
    david Articles récents : Livre : Révolution d’un seul brin de pailleMy Profile

    • Bonjour David et merci pour ton intervention pertinente 🙂

      Pour le compte séparé en cas de business ne t’en fais pas, j’ai été sensibilisé très jeune à ce genre de choses grâce à des personnes que je connaissais.
      J’ai appris au passage que le mariage en séparation de bien peut-être aussi une bonne solution quand on a une entreprise et que quelques années plus tard elle a des soucis…

      Les anciennes générations avaient tendance à tout mettre en commun, je constate que pour les plus jeunes c’est souvent « chacun chez soi » pour l’argent.
      Après sans apporter de jugement de valeur j’ai moi aussi tendance à pencher sur cette seconde option.

      A bientôt,
      Marc.

  4. Bonjour. Ma femme et moi sommes mariés depuis 3 ans, et depuis que nous nous connaissons nous n’avons jamais eu de compte joint. J’ai le seul salaire de la famille (2 enfants en bas âge) que je touche sur mon compte personnel. Je règle la totalité des dépenses « automatiques » (loyer, électricité, internet etc). Ma femme ne touche que les aide de la CAF sur son compte et s’en sert pour acheter la nourriture et les vêtements ou jeux pour les enfants. Je dois parfois compléter bien sûr, ça se saurait si ce que verse la CAF était suffisant pour vivre ^^ (c’est déjà bien qu’on nous verse de l’argent sans rien faire je trouve).
    C’est un fonctionnement qui nous convient parfaitement, d’autant plus que si je suis prudent avec l’argent (j’épargne avec mon seul salaire qui est à peine au-dessus du SMIC), ma femme est plus dépensière. Ce fonctionnement nous permet donc de conserver une certaine sécurité qu’un compte joint ne pourrais pas nous offrir.

    • Bonjour checkman,

      Ton histoire illustre parfaitement que « chaque situation est différente ».
      Dans ton cas il vaut mieux avoir des comptes séparés même en cas de mariage, car cela évite les dérapages et rend les choses plus lisibles.

      Merci pour ton témoignage 😉
      Marc.

  5. C’est très personnel mais je trouve que le compte-joint est à bannir.

    Je trouve sa gestion compliquée, je ne trouve pas normal qu’une somme appartienne aux personnes si elle a été versée par une seule.

    C’est tellement plus simple que chacun ait son propre compte, ses propres revenus, ce qui ne veut pas dire qu’on ne paye pas les choses ensemble ou qu’on ne peut pas avoir de projet en commun.

    Pour moi c’est surtout un outil contraignant et qui complique les choses, alors qu’il suffirait de se mettre d’accord sur qui paye quoi tous les mois et qui rembourse qui sur quoi.

    • Bonjour Frédéric,

      Chacun voit midi à sa porte 😉

      Certains, notamment les couples mariés préfèrent un compte joint.
      Et j’en connais certains pour qui c’est la solution la plus simple.

      Chacun fera donc son choix en fonction de ses envies, de ses contraintes et de son ressenti 🙂

    • Bonjour Frédéric,
      j’ai l’impression que vous avez zappé la 1ère option : avoir un compte joint pour les dépenses communes.
      C’est une solution relativement simple, et effectivement ce qui est sur ce compte appartiennent aux 2, car elle est destiné aux dépenses communes.

      Par contre comme vous, n’avoir qu’un compte joint pour tout les revenus me semblent un peu contraignant

  6. Bonjour,

    C’est sûr, la réponse varie en fonction des personnes car on est tous dans une situation différente les uns des autres.

    C’est vrai que dans ce cas le compte-joint peut être une autre façon. Le seul bémol que je trouve c’est que, à moins d’aller dans une banque en ligne (que je trouve assez fermées à cause des conditions de ressources ou d’épargne), il y a probablement des frais bancaires à payer pour le compte-joint, donc de l’argent perdu. J’ai une préférence dans ce cas pour les tableaux excel mais après pourquoi pas.

    • Le compte joint peut être aussi vu comme un second ou un troisième compte bancaire.
      Et donc des frais peuvent venir s’y greffer suivant la banque que l’on utilise.

      Je ne trouve pas que les conditions de la banque en ligne soit spécialement « fermées » bien au contraire :
      Avec Boursorama pour ouvrir un compte joint avec CB il faut que les 2 titulaires gagnent en tout au minimum 2000 € nets / mois, donc si les 2 titulaires sont au SMIC c’est amplement bon.
      Et sans obligations de faire de versements minimum sur le compte.

      Marc.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge