Vos économies d’aujourd’hui sont vos richesses de demain

Chaque euro économisé ou mit de côté aujourd’hui peut vous rapporter.

Immédiatement car il tombe dans votre poche.

Vos économies d'aujourd'hui sont vos richesses de demain

Mais également et c’est le plus important, à long terme.

Car sa valeur représentera bien plus demain, grâce aux intérêts.

 

 

 

Se préparer un bel avenir

Aujourd’hui nous allons parler d’un phénomène très important pour vos finances personnelles et votre réussite financière.

 

Comprendre les concepts et mécanismes que nous allons voir, vous permettra d’aborder différemment l’épargne et l’argent en général.

J’ai volontairement choisi de faire quelque chose de didactique avec de beaux graphiques pour que vous compreniez comment ça marche sans que l’on rentre dans les détails.

 

Dans de précédents articles, je vous ai plusieurs fois conseillé d’épargner l’argent que vous arriviez à économiser. En effet, plus les sommes sont importantes et plus elles s’additionnent entre elles, et plus votre épargne grandit. Mais aussi car cet argent va travailler pour vous.

Ainsi, années après années vous allez gagner des intérêts. Ces gains vont s’ajouter à votre capital qui va donc lui aussi augmenter au fur et à mesure, ce qui va déclencher un effet boule de neige. C’est à dire que plus vous aurez d’argent sur votre épargne, et plus vous gagnerez d’intérêts, intérêts qui vous permettront d’en gagner encore plus les années suivantes.

Vous commencez à comprendre comment marche ce cercle vertueux ?

Une fois que vous aurez assimilé le fonctionnement de ce processus, vous verrez que vous avez tout intérêt à épargner l’argent que vous arrivez à économiser.

 

Pour vraiment se rendre compte du phénomène, il faut prendre une période  longue, de 10 à 40 ans, car les résultats sont vraiment frappants.

C’est ce que nous allons voir avec des exemples graphiques dans la partie suivante.
Ces simulations s’appliquent aux comptes épargnes tel que les livrets et assurances vie, mais peuvent aussi fonctionner pour tout type d’investissement tel que la bourse ou l’immobilier, si vous réinvestissez vos gains.

 

 

 

La puissance des intérêts composés

Les intérêts qui produisent à leur tour des intérêts sont appelés intérêts composés, on parle aussi d’effet cliquet.

 

Albert Einstein lui-même disait que
« Les intérêts composés sont la plus grande force dans tout l’univers« …

Vous allez vite voir pourquoi !

 

Il faut bien comprendre que plus la période sur laquelle vous laissez de l’argent sur un support d’épargne est grande, plus vous en gagnerez. Il vaut donc mieux mettre moins d’argent chaque mois sur ce compte mais sur une période plus longue que plus mais dans un intervalle plus court.

 

Plutôt que de vous décrire le processus plus longtemps, je pense que les graphiques seront bien plus parlant 🙂 .

Je vais donc prendre des exemples très représentatifs, même si dans la réalité ce ne sera pas aussi simple.
En fait, je vais simplifier toute la démarche, pour que l’on puisse se concentrer sur la tendance et non sur le détail.
Tout simplement car je trouve que c’est bien plus pertinent de comprendre comment les intérêts composés fonctionnent que de s’attarder sur les calculs, chose que l’on fera dans un autre article 🙂 .
Par exemple, plutôt que de calculer les intérêts par quinzaines, dans mes exemples je vais faire comme si toute l’épargne était placée pendant 1 an entier. Pour le taux c’est pareil, même si on se projette sur 40 ans, on va garder un rendement identique, alors que dans la réalité il fluctue chaque année voir plusieurs fois par an.

 

Maintenant place aux graphiques !

Je vous laisse les regarder, les comprendre et les assimiler 🙂 .

 

 

Placer 1200€ à 2% pendant 40 ans

Cet exemple va nous permettre de voir toute la force des intérêts composés.

 

Pour que la démonstration soit plus parlante, on laisse travailler seulement le capital de départ. Qui sera au fur et à mesure rejoint par les intérêts, mais sans faire de versement complémentaire.

Placer 1200 euros a 2 pour cent pendant 40 ans

 

On constate tout d’abord, qu’en 40 ans la somme placée a un peu plus que doublée. Le montant de l’épargne atteinte est de 2598 €.

Mais ce que l’on voit surtout c’est que la courbe est de plus en plus verticale. Car plus les années passent, plus les intérêts gagnés augmentent.

 

 

Épargner 1200€/an soit l’équivalent de 100€/mois à 2% pendant 40 ans

Ici nous allons voir pourquoi la régularité est importante quand on épargne.

 

Regardons comment année après année, le solde du compte augmente en fonction des versements et des intérêts réinvestis.

Epargner 1200 euros par an soit l'equivalent de 100 euros par mois a 2 pour cent pendant 40 ans

 

Ce graphique se rapproche du premier, mais il y a 2 détails très importants. Le premier c’est que la courbe est un peu plus verticale, ce qui veut dire que les intérêts rapportent encore plus que dans le premier exemple. Et le second ce sont les chiffres sur la droite, ce qui change tout…

 

En 40 ans on arrive à la somme de 72’482 €, ce qui n’est pas mal 🙂 .
Analysons la part d’intérêt et de capital, on a versé 40×1200 soit 48’000 €, il y a donc 24’482 € d’intérêts.

Sur la somme totale, les intérêts représente 1/3 ce qui est bien sympathique 😉 .

 

 

Comparatif des taux d’intérêts à 2, 3 et 5% pour une épargne de 1200€/an

En fonction des taux, les résultats peuvent énormément changer.

 

Plus le taux est important et plus les effets sur la durée sont spectaculaires.

Comparatif des taux d'interets a 2 3 et 5 pour cent pour une epargne de 1200 euros par an

 

Au bout de 40 ans les résultats sont sans équivoque, mais au début tout est différent.

Jusqu’à 6 ans les résultats sont très serrés, mais on voit qu’ensuite la courbe à 5% (en jaune) creuse durablement l’écart.
La série à 3% (vert) se détache de celle à 2% (bleu) à partir de l’année 14.

 

Après 40 ans d’épargne, on obtient à 2%  72’482 €, à 3%  90’482 € et à 5%  144’960 €.
A 4€ près, on double la performance entre un support à 2 et un autre à 5% !!!

 

C’est mon graphique préféré pour vraiment se rendre compte de la puissance des intérêts composés. Avec lui on comprend comment ils fonctionnent, plus le temps passe et plus les résultats s’envolent, mais surtout que les taux d’intérêt ont également une place primordial.

Vous voyez maintenant pourquoi il vaut mieux placer son épargne sur les supports qui rapportent plus.

 

 

Épargner 1200€/an pendant 40 ans ou 1800€/an pendant 30 ans

Faut-il épargner peu mais tout de suite, ou plus mais plus tard ?

 

Nous allons avoir le résultat grâce à la simulation suivante : Monsieur A épargne 1200€/an pendant 40 ans, alors que Monsieur B n’épargne rien pendant 10 ans puis 1800€/an pendant 40 ans.

Epargner 1200 euros par an pendant 40 ans ou 1800 euros par an pendant 30 ans

 

On voit que le résultat est très serré.
Monsieur B arrive à dépasser Monsieur A seulement après 40 ans. Eh oui, jusqu’à la 39ème année c’est Monsieur A qui est en tête.
Pour réussir à doubler Monsieur A après cette très longue période, Monsieur B a du épargner 50% plus chaque mois!

 

Pour répondre à la question, il vaut mieux épargner peu mais tout de suite que plus mais plus tard. Sinon il vous faudra plusieurs décennies pour rattraper le retard que vous avez pris.

 

 

Récapitulatif

On peut résumer les graphiques ainsi :

  • Il vaut mieux  être régulier dans ses versements.
  • Ce qui compte c’est la durée, alors épargnez dès à présent 😉 .
  • Plus le rendement de votre placement est important, plus vite vous vous enrichissez.
  • Réinvestir ses gains permet de gagner bien plus au final !

 

 

 

A vous de jouer !

Chaque situation est particulière, mais les mécanismes d’épargne, de placement et d’intérêts sont communs à tous.

 

En fonction de votre situation, essayez le plus possible de respecter les règles que nous venons de voir pour vous enrichir sur la durée.

Le plus dur est de se lancer, ensuite vous verrez année après année que vos choix vous rapportent et vous serrez d’autant plus motivé pour continuer. C’est quand la machine se met en route qu’il faut forcer, ensuite la dynamique s’entretient d’elle même.

 

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains et vous savez ce qui rapporte le plus sur le long terme.
La balle est dans votre camp 🙂 .

Alors foncez 😉 !!!

 

 

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires.

Crédit photo : Alec Couros

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

15 plusieurs commentaires

  1. Bonjour Marc,

    Merci pour ce bel article très visuel qui vérifie l’adage « que l’on croit que ce que l’on voit ».

    On visualise bien l’intérêt d’épargner sans jeu de mots.

    Bien entendu, tu me donneras ton placement : livret d’épargne ou assurance-vie qui te rémunère à 5% pendant 40 ans 🙂

    Pour moi, l’immobilier ou la bourse sont plus de l’investissement que de l’épargne mais on ne va pas jouer sur les mots.

    A bientôt,

    Fabrice

    • Salut Fabrice,

      Je le cherche aussi le placement à 5% sur 40 ans 😉 mais il ne faut pas oublier que les taux même s’ils sont très bas aujourd’hui étaient bien plus élevées il y a quelques décennies. Ce qui permet de lisser la performance sur la période.

      Il y a plusieurs écoles pour l’immobilier et la bourse, tout comme la résidence principale, un actif pour les un, un passif pour d’autre.
      L’essentiel est d’avoir sa stratégie d’investissement et de s’y tenir 😉 .

      Marc.

  2. Haaa, si j’avais eu conscience de tout ça quand j’avais 20 ans ! 🙂

  3. Bonjour Marc,

    Tout d’abord très bon article simple et efficace.

    Le problème c’est que les gens veulent gagner beaucoup d’argent et à court terme donc ils ne mettent pas en place ce système d’épargne régulière sur la durée.

    J’ai fait un article sur ce que rapporte 7€ économisé chaque jours (soit un paquet de cigarette) sur 40 ans et placé à 3%…

    http://jeuneinvestisseur.fr/comment-se-construire-une-retraite-avec-7e-par-jours/

    Sa fait une belle somme pour profiter de sa retraite!

    Bonne continuation
    Aurélien

  4. bonjour

    je suis d’accord avec Aurélien. Les gens sont impatients et veulent gagner des sommes exorbitantes très rapidement (syndrome du loto). Je prends l’exemple de la bourse.

    Déjà gagner 10% par an , c’est un très bon résultat

    Ludovic

    • Salut Ludovic,

      « Tout vient à point à qui sait attendre », mais j’ai l’impression que de nos jours, tout le monde veut tout et tout de suite !

      Mais la recette pour s’enrichir est connu, et avec cet article les lecteurs ont toutes les cartes en main 😉

  5. bonjour Aurélien

    C’est pour ça que tout le monde espère gagner au loto ou à l’euromillion.

    Les français sont parmi les plus joueurs d’Europe. Cela veut bien dire quelque chose. Il est cependant plus facile de s’enrichir en bourse que de gagner aux jeux de hasard.

    Ludovic

  6. Merci Marc pour tous ces judicieux conseils. Tu m’as reboosté et j’ai très envie de mettre tous ces conseils en pratique/ A très vite!

    • Salut Cindy,

      C’est avec plaisir !
      Je me dit que c’est toujours mieux de partager avec les autres plutôt que de garder de bonnes infos dans son coin, et si en plus ça peut aider alors il ne faut hésiter 😉

      Si tu veux être informée des nouveaux article tu peux liker le site sur Facebook ou le suivre sur Tweeter. Tu peux aussi t’inscrire à la newsletter pour recevoir les bonus qui te reboosteront aussi je pense et être informé des grosses nouveautés du site.

      A bientôt,
      Marc.

  7. Article très intéressant. C’est vraiment utile d’avoir ces notions d’intérêt ou intérêt composé. Ca montre bien que même si dans un premier temps des sommes et les intérêts nous paraissent minime, sur une durée suffisamment longue cela peut rapporter gros.

  8. Bonjour Marc
    tres bon article c est tres important d epargner tot je m y suis pris trop tard pour commencer il faut d abord eduquer ses enfant a epargner le plus tot possible.
    Rudy

    • Salut Rudy,

      Il n’est jamais trop tard pour prendre de bonnes habitudes 😉

      C’est sur tu pars avec un handicap mais ça ne doit pas t’empêcher d’épargner pour autant !
      Penses à tout ceux qui n’épargne pas ou très peu, tu feras bien mieux qu’eux.

      L’apprentissage des finances personnelles et de la finance en général est un très beau cadeau que l’on peut faire à ses enfants.
      En France nous ne le faisons pas assez et c’est bien dommage.

      Marc.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge