Une épargne investissement taillée sur mesure

Nous avons déjà parlé plusieurs fois de l’épargne de précaution.

Voyons maintenant l’épargne d’investissement.

Une épargne investissement taillée sur mesure

Ce placement vous permettra d’accumuler de l’argent.

Pour être plus performant une fois que vous pourrez investir.

 

 

Un pilier de votre réussite financière…

Nous avons déjà abordé l’importance de l’épargne de précaution, et évoqué brièvement l’épargne pour vos projets.

Focalisons-nous sur l’épargne d’investissement, qui est le réservoir de votre futur enrichissement. Chaque euro placé dessus pourra ensuite être investi et vous rapportera bien plus au final. Mais comme pour le réservoir d’une voiture, plus vous aurez de carburant et plus vous irez loin, il faut donc que vous puissiez approvisionner votre épargne d’investissement.

Si vous avez plusieurs projets d’investissements, vous avez la possibilité d’épargner sur un seul livret ou bien d’en dédier un à chacun de ces projets.

 

Libre à vous de choisir le nombre d’investissements que vous voulez réaliser, mais il est primordial que vous en ayez au moins 1, pour ne pas dire 2. Pourquoi ?

Simplement parce que  si vous n’investissez pas, vous gagnerez très peu d’argent ou pas du tout. Ce n’est pas avec votre compte courant ou les livrets bancaires que vous ferrez fructifier durablement vos économies… Ces supports ne sont pas ou très peu rémunérés. Pour résumer, utiliser vos livrets comme une réserve en cas de coup dur et pour amasser des fonds en vue d’un investissement, OUI. Les utiliser pour vous enrichir, NON.

 

Les investissements vous permettent de gagner plus d’argent au final.

Vous devez retenir que les investissements vous rapportent plus que les livrets pour deux raisons. Soit parce qu’ils vous permettent de gagner périodiquement de l’argent soit parce que vous pouvez faire une plus-value à la revente, ou mieux les 2 !! 😉

Ce qui est bien, c’est qu’il y a plusieurs types d’investissements, suivant ce que vous voulez et comment vous fonctionnez, vous trouverez donc toujours chaussure à votre pieds :-). Nous en reparlerons en 3ème partie puis dans de nouveaux articles qui arriveront prochainement. 

 

 

Capitaliser (même peu) pour préparer l’avenir

Le temps d’avoir l’argent suffisant pour investir, vous devez utiliser les livrets d’épargne.

Je vous conseille d’avoir un livret dédié à vos investissements, histoire de ne pas vous mélanger les pinceaux avec vos autres épargnes et savoir exactement où vous en êtes. Vous verrez ainsi au fur et à mesure grandir le capital que vous pouvez investir et je peux vous assurer que c’est très motivant !

 

Il faut aussi que vous sachiez combien vous devez mettre de côté. Ne vous en faites pas si vous débutez et que vous ne le savez pas encore, au début ce qui est important c’est d’épargner et s’y tenir. Mais quand vous aurez un pécule important il faudra vous en inquiéter.  Tout dépend des personnes, certains aiment savoir dès le début combien il leur faut pour avoir un objectif motivant alors que d’autres se satisfont de voir leur capital augmenté.

Une fois que vous connaitrez votre/vos futur(s) investissement(s), il ne vous restera plus qu’à épargner suffisamment pour pouvoir le(s) réaliser. Puis le jour J vous n’aurez qu’à transférer l’argent sur votre compte courant ou à qui de droit.

 

Nous savons placez votre épargne d’investissement et combien il vous faut, voyons maintenant comment faire en utilisant votre flux d’épargne mensuel.

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter, mais quoi qu’il arrive vous pouvez commencer même modestement à préparer vos futurs investissements :

  • Si vous n’avez pas fini de constituer votre épargne de précaution, essayez au maximum d’épargner chaque mois 10% de vos revenus dessus. Si vous êtes en dessous de 10% ou pile à 10%,  rien n’est perdu, essayez de prendre 1% pour votre épargne investissement. Si vous gagnez 1000€ 1% représente 10€ c’est certes peu mais ça vous motivera pour la suite. Si votre situation le permet, au lieu de prendre 1% sur votre épargne de précaution, rajouter 1% à ce que vous faites déjà. Vous passez ainsi de 10 à 11% d’épargne mensuelle confondu, ou moins si vous étiez en dessous. Chez certaines banques et sur certains livret, le minimum de versement est de 15€, dans ce cas mettez ce minimum quitte à le prendre sur ce que vous mettiez pour votre épargne de précaution.
  • Vous épargnez encore pour votre épargne de précaution, votre ratio revenus/épargne est supérieur à 10%? Ou vous pouvez épargner plus? Mettez la différence entre 10% et cette valeur sur votre épargne investissement, elle grandira plus vite! Et tout en renforçant votre filet de sécurité, vous préparerez votre avenir.
  • Vous avez déjà 3 mois de revenus de côtés en cas de coup dur? C’est parfait, vous pouvez consacrer une part importante de votre flux d’épargne mensuel pour vos futurs investissements. Par contre n’utilisez pas plus de 80% de ce flux pour ce seul type d’épargne, l’épargne pour vos projets est également très importante.

 

C’est simple, mais diaboliquement efficace, alors n’hésitez pas à appliquer les conseils que nous venons de voir à votre situation. Ainsi quel que soit vos revenus et où vous en êtes pour reprendre en main vos finances, vous pouvez préparer votre avenir.

 

 

Des supports variés pour bien réussir

Bourse, immobilier, assurance vie, à vous de choisir…

Les supports pour investir sont légion, suivant votre âge, vos objectifs et vos envies vous trouverez toujours une solution adéquate.

Nous reparlerons en détail de chacun de ces investissements dans des articles dédiés.

 

L’assurance vie

Tout d’abord, je vous conseille si vous n’en avez pas déjà une, de souscrire une assurance vie. La rémunération même si elle est en berne est toujours meilleure que celle des livrets bancaires, vous bénéficiez d’un bel avantage fiscal sur les retraits suivant l’ancienneté de votre contrat, vous profitez aussi d’une fiscalité avantageuse pour transmettre votre patrimoine et vous pouvez récupérer votre argent en quelques semaines si vous en avez besoin. C’est un produit taillé pour l’investissement à moyen et long terme, tel que la retraite, les études des enfants, mais aussi en vue d’acquérir une résidence principale si vous voulez le faire à horizon 5 à 10ans. Vous pouvez choisir de dynamiser cette épargne grâce aux unités de comptes et ainsi améliorer le rendement général de votre contrat.

 

La bourse

Vous pouvez aussi investir en bourse. Directement en achetant des actions et obligations, où indirectement via des fonds. Ces fonds de type OPCVM, FCP et Sicav notamment, vous permettent de vous diversifier sans rien faire, c’est une société de gestion qui s’occupe de tout en contrepartie du prélèvement de frais de gestion sur vos encours. Je vous recommande surtout si vous débutez de vous intéresser aux OPCVM via une Assurance Vie (unités de comptes) ou un PEA par exemple. Puis ensuite de bien étudier les marchés actions et obligations si vous avez du temps et que cela vous intéresse, pour en acheter directement.

 

L’immobilier

Enfin, l’immobilier est un outil de diversification intéressant. Pour ne pas trop rentrer dans les détails, disons que vous pouvez acheter un bien en direct, par exemple un studio puis le louer. Ou bien acheter des parts de SCPI, autrement dénommée Pierre-Papier, un peu comme les OPCVM, vous ne vous occupez de rien, une société gère l’achat et la location de biens et vous vous toucher la part des loyers correspondant à votre nombre de part. Pour commencer vous pouvez soit acheter un petit studio soit investir dans les SCPI.

 

Il faut y aller progressivement

Si vous n’êtes pas à l’aise, privilégiez l’assurance vie pour doper votre rendement sans prendre trop de risques. Puis souscrivez à des OPCVM par petite dose pour vous diversifier, et faites ensuite de même avec les SCPI. Puis quand vous serrez plus à l’aise regardez du côté des actions. Enfin quand votre situation vous le permettra foncez sur l’investissement immobilier en propre.

 

 

Votre situation financière ne vous permet peut être pas de penser à ce genre d’investissement, mais il est important que vous les connaissiez et que vous sachiez quoi faire le moment venu. Cela vous motivera d’autant plus à reprendre le contrôle de vos finances pour pouvoir investir.

 

 

Dites-moi dans les commentaires comment vous faites pour préparer un investissement ?

 

Crédit photo : Keith Roper

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

6 plusieurs commentaires

  1. Bon article. Ce qui est primordial est d’avoir une stratégie d’investissement. Sans stratégie, l’efficacité n’est pas la!

  2. Merci pour les bons articles et conseils.
    Je vais de ce pas souscrire à une assurance vie pour diversifier mon épargne.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge