Déterminez vos limites pour mieux dépenser

Comme dans tout domaine, il est important de connaitre la frontière à ne pas dépasser en ce qui concerne vos finances.

 

Déterminez vos limites

Crédit photo : castle79

Votre argent peut être votre meilleur allié si vous le gérez bien et votre pire ennemie sinon.

En complément du tableau de suivi de vos finances, de votre budget et du fait de vous payer en premier, vous devez vous fixer des limites.

 

 

Une aide au quotidien

Si vous suivez le blog, vous avez déjà dû commencer à vous payer en premier, et peut être même à utiliser le tableau de suivi de vos finances que je vous offre gratuitement si vous vous abonnez à la newsletter (sur le côté, et en bas de chaque article).

Vous savez donc combien vous coûte chaque poste de dépense, mais vous n’avez peut-être pas encore fixé de limite. Pourtant, avoir une barrière, un seuil à ne pas dépasser est important. Vous allez me dire que tant que votre compte est créditeur il n’y a pas de problème, c’est en partie vrai.

Mais prenons l’exemple que nous sommes le 20 du mois, vous vous êtes fait plaisir et il ne vous reste plus que 50€. Imaginez maintenant que vous avez des dépenses prévues, type alimentation, transport, ça commence à se compliquer. Et si on rajoute des imprévus comme des amis qui vous demandent si vous pouvez faire un resto-ciné ce week-end, ça devient mission impossible… Il reste 10 jours et si vous ne voulez pas être dans le rouge 50€. Vous regrettez alors certains petits plaisirs que vous vous êtes accordés et qui auraient pu attendre le mois prochain. Vous ne pouvez pas faire l’impasse sur 10 jours de nourriture ou sur les transports. Au mieux vous vous serrez la ceinture et tout se passe bien, au pire vous finissez le mois à -200€…

En connaissant vos limites pour chaque dépense, vous auriez pu mieux anticiper la situation.

 

Vous auriez alors pu voir que vous aviez acheté pour 100€ dans le mois dans votre grande surface, alors que d’habitude vous dépensez entre 200 et 250€. Et là vous auriez su qu’il fallait garder 100 à 150€ pour ce type de dépenses. Vous auriez alors pu décaler de 2 semaines l’achat de votre nouveau téléviseur ou votre rendez-vous chez le coiffeur, en mettant de côté l’éventuel solde positif de votre compte au 30 du mois.

Les mois se suivent et ne se ressemblent pas, mais avec le tableau de suivi de vos finances, vous pouvez dégager une tendance générale. C’est cette tendance qui vous permettra de voir que vos dépenses du mois sont cohérentes ou non.

Je ne parle ici que des dépenses obligatoires et des imprévus type sorties ou achat de vêtements, pas de gros imprévus comme des réparations sur une voiture ou des frais de santé.

 

 

Trouver une bonne limite, mais pas pour tout et n’importe quoi

 

Dans les exemples précédents, je n’ai pas encore parlé de limites.

Juste de regarder l’écart d’un poste de dépense entre le mois en cours et ce que vous dépensez en général pour savoir si vous êtes au-dessous ou au-dessus.

La limite elle, vous donnera le montant à ne pas franchir, sauf cas exceptionnel, mais il vaut mieux que vous restiez bien en dessous.

Pour reprendre l’exemple des courses dans les grandes surfaces, si vous dépensez entre 200 et 250€/mois, une limite à 300€ est pertinente.

Si vos dépenses de carburant sont comprises entre 150 et 180€/mois, alors 200€ est un bon seuil à ne pas dépasser.

La limite dépend du type de dépense, il ne faut pas qu’elle soit trop haute sinon elle ne servira à rien et pas trop basse sinon vous la dépasserez toujours. En règle générale mettre 50€ de plus que votre dépense maximum sur les derniers mois est un très bon point de départ. Puis vous affinerez ensuite grâce à votre retour d’expérience.

 

Il est inutile par contre de chercher à trouver des limites pour tout. Un abonnement de transports en commun est fixe, et même s’il augmente une fois par an vous ne pouvez pas dépenser plus que son prix. Sur la même logique, pour vos frais de santé, vous ne pouvez pas refuser une opération en urgence, car elle dépasse de 50€ votre limite.

 

Pour moi, voici les domaines dans lesquels vous pouvez mettre une limite :

  • Courses (au sens large, alimentation, mais aussi produit d’entretien…)
  • Habillement
  • Forfait téléphonique mobile/fixe/internet (prix du forfait + hors forfait acceptable)
  • Sorties
  • Culture (cinéma, concert, livre, CD, DVD)
  • Loisirs
  • N’importe quelle catégorie de votre tableau de suivi pour laquelle le montant dépensé dépend de vous

 

Pour les dépenses telles que les assurances, il faut déterminer la limite avant la souscription, puis déterminer un produit en adéquation avec vos besoins qui rentre dans votre budget. Vous pouvez adopter cette démarche pour d’autres choses, telle que la téléphonie mobile par exemple.

 

Avant de commencer à chercher de bonnes limites, je vous conseille 2 choses :

  1. Utilisez un tableau de suivi de vos finances, le mien (disponible en dessous de cet article en vous inscrivant à la newsletter) ou un autre.
  2. Essayez d’optimiser vos dépenses, j’avais écrit un article à ce sujet, vous le retrouverez en cliquant ici.

 

Dites-moi dans les commentaires comment vous fixez vos limites financières.

 

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • coute qaue coute mieux dépenser votre argent
  • depenser mieux

4 plusieurs commentaires

  1. Bonjour Marc,

    Bien sûr qu’il faut se fixer des limites car la plus part des gens n’ont pas un budget extensible, tout comme moi d’ailleurs !

    C’est pour cela comme vous le mentionnez, qu’il faut bien contrôler son budget en connaissant ses sorties et entrées d’argent, et surtout en distinguant ses dépenses obligatoires du reste.

    Je viens de m’inscrire à votre newsletter pour obtenir et voir votre fichier offert gratuitement. Moi-même, j’offre également ce même type de fichier, plusieurs appelés « les fichiers de gestion », via mon blog.

    A bientôt,
    Olivier G.

    • Olivier,

      Désolé tes commentaires (je me permets de te tutoyer maintenant que tu es inscrit à la newsletter ;)) étaient en SPAM, je viens de les approuver.

      Les limites, c’est tout bête mais c’est très important.
      J’espère que mes bonus te conviendrons !

      Pour finir, je recommande chaudement ton blog 😉

  2. Salut Marc,

    Tu as raison d’insister sur la notion de « limite »!

    Mais j’ajouterai qu’il en est de même pour certains investissements comme l’immobilier par exemple.

    Vous risquez tout bonnement de vous mettre en danger ou de vous étrangler financièrement si vous ne faite pas attention.

    J’ai moi-même du mal à respecter certaines limites…

    • Tu as raison, un investissement est fait pour apporter de la valeur, pas pour en perdre…

      Pour moi tout l’enjeux des limites ce n’est pas de les déterminer mais de ne pas les dépasser 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge