Le piège des crédits renouvelables

Les crédits renouvelables, appelés aussi crédit révolving ou permanent sont monnaie courante.

Ils sous les feux des projecteurs et des critiques depuis un petit moment.

Selon une étude de l’UFC Que Choisir de 2007 (consultable ici), ce type de prêt est “le 2ème crédit en terme d’encours”. Ce qui n’est pas rien.

Je vous propose donc de regarder ensemble ce produit et je vous donnerais mon avis. Quoi que la photo ci-dessous vous en donnera un petit aperçu Clignement d'œil

Piège crédit renouvelable

Crédit photo : Giant Ginkgo

 

 

La cause, une envie

Au début, il y a un objet, un service dont vous avez envie. Mais vous ne pouvez pas le payer.

Vous avez alors plusieurs solutions :

  1. Economiser pour vous le payer dans quelques mois. – C’est la plus logique et responsable des 3 options. Vous mettez de côté pendant 3, 6, 9 mois, quand vous avez la somme requise vous achetez.
  2. Acheter cash en puisant dans votre épargne. – Ce n’est pas l’option que je préfère. Car votre épargne doit vous servir avant tout de précaution et non de réservoir à achat utilisable jusqu’à ce qu’il soit vide. Néanmoins, si un objet nécessaire tel votre frigo venait à tomber en panne, vous avez besoin d’un neuf tout de suite. Dans ce cas puisez dans vos réserves puis combler le trou ensuite.
  3. Utiliser une formule qui parait très séduisante sur le papier. – Le fameux crédit renouvelable. Sous les sirènes de petits remboursements mensuels, de réserve d’argent, de facilité d’utilisation et d’avantages divers, il est très dangereux. Les taux d’intérêt pour commencer qui varient de 10 à 20% l’année, ce qui est énorme. Au final votre produit vous aura couté bien plus cher qu’avec les deux précédentes options.

 

Vous allez me dire que vous n’utiliserez jamais la dernière option et sa réserve d’argent alléchantes, car vous êtes rationnel. Sur le papier ça se tient.

Malheureusement les achats sont rarement dictés par la seule logique, l’émotion en fait également parti. En n’achetant pas tout de suite ou dans les jours qui viennent l’objet de votre désir vous vous sentirez frustré. Une fois le besoin créé chez vous, ce produit vous obsèdera tant que vous ne l’aurez pas. C’est trop tard, vous craquerez. Comme vous n’avez pas les moyens et ne voulez/pouvez pas utiliser votre épargne, il y a de très grandes chances que vous choisissiez le crédit révolving.

Il est donc important d’être vigilant et si ce n’est pas le cas de changer votre façon de fonctionner. Voici trois conseils :

  1. Pour commencer demandez-vous si cette acquisition vient plus d’une envie ou d’un besoin. Au début ça ne sera pas très facile et le résultat ne vous fera pas plaisir non plus. Mais à force vous prendrez l’habitude de savoir ce qu’il en est. Le plus dur sera sans doute pour ce qui touche à la nourriture, car nous avons tous besoin de manger, mais peut-être pas tout le temps dehors ou avec des produits onéreux, nous en reparlerons dans un article spécifique car on s’éloigne du sujet.
  2. Un autre truc tout simple. Pour savoir si votre achat est une envie ou non attendez plusieurs jours. Je pense que 10 jours suffisent. En dessous, vous continuerez de penser au produit et vous aurez encore très envie de l’acquérir. Passée cette période le souhait partira de lui-même. Si vous en éprouvez encore le besoin c’est très certainement qu’il est nécessaire.
  3. Si vous êtes sûr que votre achat concerne un besoin, ou que s’en est un incontestable tel l’achat d’un frigo, vous devez l’obtenir. Dans ce cas, au lieu de passer par notre cher ami le crédit renouvelable, allez dans une enseigne qui propose le 3 ou 4x sans frais. Le report de paiement ne vous coutera rien et vous payerais en plusieurs fois ce qui est plus facile pour vous. Vous pouvez vous en servir comme de l’épargne inversée. Je m’explique, pour acheter un frigo à 600€ vous pouvez épargner pendant 3 mois 200€ puis l’acheter cash ou bien payer en 3x sans frais 200€. Dans le premier cas vous épargnez pour sortir une grosse somme, dans l’autre vous sortez la grosse somme et au lieu d’épargner vous la remboursée.

Il faut quand même faire attention, le paiement en plusieurs fois sans frais est aussi très séduisant, mais il ne faut pas en abuser. N’utilisez-le qu’en cas d’achat nécessaire et non pas pour acheter un produit dont vous avez envie.

Mon conseil, privilégiez le plus possible l’option épargne pour vos achats, tout simplement car l’argent vous rapporte des intérêts! Alors que quand vous payez en plusieurs fois sans frais vous ne gagnez rien du tout. Et en révolving c’est vous qui payez les intérêts.

 

 

La conséquence, des frais importants

Le plus dramatique dans le crédit révolving c’est que les gens qui l’utilise sont les moins riches, et qu’en plus il paye une vraie fortune pour, alors que les riches eux n’en ont pas besoin.

Je ne vous fais pas un dessin mais si ne le saviez pas encore, la réserve d’argent est un produit d’appauvrissement vitesse grand V.

Imaginez, vous pouvez emprunter une somme très importante en toute liberté, mais sur l’encours utilisé vous subissez 20% d’intérêt à l’année. 20% c’est énorme, ce qui fait que si votre encours est tout le temps d’au moins 1000€ vous en payerez au moins 200€, et en 5 ans les intérêts représentent autant que la somme empruntée… Je prends un exemple volontairement simple juste pour qu’il soit plus parlant.

Mais ce n’est pas tout, vous verrez très souvent apparaitre sur vos fiches de remboursements en plus du capital et des intérêts une ligne concernant une assurance. Très souvent inutile cette assurance est proportionnelle à votre encours. Vous comprenez alors facilement que si vous devez rembourser 100€/mois une partie de cette somme ira à l’assurance et ne remboursera pas le capital ce qui allonge encore la durée et les frais. Vous allez me dire qu’une assurance c’est important, je suis d’accord, mais pour un prêt comme celui-ci je trouve que c’est superflu et surtout que ça vous coute très cher pour pas grand-chose au final.

Pour être sûr que vous aurez une réserve d’argent, les cartes de fidélités de grands magasins l’embarquent d’office si vous ne demandez pas l’inverse quand c’est possible. Vous ne faites pas attention ou vous n’êtes pas au courant et au lieu de payer comptant ou via un autre moyen de paiement vous puisez dans votre réserve. Les vendeurs insistent aussi souvent sur ces belles cartes tout-en-un pour vous pousser à consommer toujours plus et toujours plus cher. Soyez vigilant et surtout réfléchissez bien !

Pour finir, parlons d’une technique que j’adore. L’organisme de crédit chez qui vous avez déjà fait un prêt ou bien qui est associé à la carte de fidélité d’un magasin vous envoie plusieurs fois par an, à des moments bien choisis, avant Noël ou les vacances d’été, des offres par courrier alléchantes pour utiliser votre réserve encore et toujours.

 

 

Tout au long de cet article nous avons vu que sous des airs de produit miracle, le crédit renouvelable n’est en fait qu’un piège qui vous appauvrira. Je me retiendrais de vous dire de le fuir le plus possible, mais le cœur y est Sourire.

Si vous êtes obligé d’emprunter pour acheter, préférez le plusieurs fois sans frais ou bien un crédit amortissable (classique, comme pour un prêt immobilier) bien moins cher que les magasins sont obligés de vous proposer en plus de l’option révolving. Si l’enseigne refuse insistez, en dernier recours allez voir un concurrent !

 

Dites-moi dans les commentaires ce que vous pensez des crédits renouvelables ?

 

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • Piege paiement 10x

7 plusieurs commentaires

  1. Salut Marc, très bon article. Ce type de crédit est effectivement très dangereux. Juste une petite remarque qui n’a rien à voir avec le crédit en soi, mais pour reprendre ta seconde option du début d’article, si ton frigo tombe en panne, tu n’es pas obligé d’en acheter un neuf. Tu peux tout à fait en trouver un d’occasion en excellent état et le payer largement moins cher 😉

    • Salut Elyes, c’est carrément vrai.

      Tu vois, je suis encore un peu formaté, pour moi neuf = parfait. Alors que les excellentes occasions ça existe !

      Le pire dans tous ça c’est que pour les voitures je vais pas regarder du neuf mais direct de l’occasion. Maintenant pour tout le reste je ferais pareil et j’aurais un pti clin d’oeil pour toi du coup.

      Merci pour ce très bon conseil.
      Marc.

  2. Bonjour

    étant toujours à découvert à la fin du mois, mon banquier m’a proposer une réserve d’argent qui pourrait être toujours à ma disposition en cas de coup dur et où je pourrais piocher quand je le souhaites. Je me suis renseigné sur le site du gouvernement à propos du crédit renouvelable http://gouv.tv/26 et je m’aperçois que cela ressemble à une grosse arnaque. Et votre article ne semble pas dire le contraire…
    Comment mon banquier peut me proposer cela pour que je me retrouve encore plus dans l’embarras….?
    C’est insensé :/

    • Bonjour,

      Votre banquier a 2 intérêts à vous faire prendre un crédit renouvelable, je dirais même 3.

      1) Il préfère que vous preniez une réserve d’argent car c’est plus avantageux pour son établissement. Sur le découvert autorisé le taux est plus faible, et si vous avez une franchise d’agios il est possible que la banque ne gagne rien ou pas grand chose. Par contre avec un crédit revolving c’est carton plein pour eux, un fort taux d’intérêt, des petits remboursements qui font que vous mettrez plus de temps à rembourser, au final vous payerez plus.

      2) Il ne faut pas oublier que votre conseiller quoi qu’en dise les banques est soit commissionné soit à des objectifs de vente. En bon commercial, il va essayer de vous faire souscrire à ses produits.

      3) En vous faisant prendre une réserve d’argent, votre banque se couvre d’une certaine façon. Vous lui devrez la même somme mais vous la rembourserez petit à petit. Cela lui rapporte plus et elle prend moins de risque.

      La meilleure solution serait que vous arriviez à réduire petit à petit le découvert que vous avez en fin de mois pour que dans quelques mois il n’existe plus.
      Ce que je vous propose de faire avant tout chose, c’est d’essayer de comprendre pourquoi exactement vous êtes en découvert chronique, puis essayer de ne plus l’être. Ces articles du site devrait vous aider à y voir plus clair : http://mieux-gerer-son-argent.com/etablir-ses-revenus-et-ses-depenses/ et http://mieux-gerer-son-argent.com/les-2-points-pour-optimiser-ses-depenses/

      Bon courage à vous et n’hésitez pas à demander conseil.

      Marc.

  3. Bonjour,

    Depuis quelques années j’ai cette option sur ma carte de crédit, mais je n’étais pas vraiment pour. La banquière m’a dit que c’est sur toutes les cartes maintenant.
    Mais maintenant j’aimerai savoir si je peux supprimer cette option une fois que j’aurai remboursé l’intégralité du crédit.

    Merci de votre réponse.

    • Bonjour Sandrine,

      Je suis au regret de t’annoncer que ta banquière te ment.
      L’option de crédit renouvelable n’est pas activé sur toutes les cartes bancaires, au contraire cette option reste marginale en France.

      Après si tu as contracté un crédit avec l’option renouvelable de ta carte c’est peut-être pour ça que ta conseillère ne peut pas la désactiver.
      Il faudrait que tu lises les conditions générales d’utilisations de ta carte et de ton crédit pour t’en assurer.

      Par contre une fois que le crédit sera remboursé il n’y a aucune chose qui empêcherait ta banquière de désactiver cette option.
      Sauf peut-être la politique marketing de la banque ou les objectifs que ta banquière doit réaliser…

      Au plaisir 😉
      Marc.

  4. Le compte épargne = pas une réserve à achat. C’est bien noté ! Je ferai des efforts. 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge