Comment rembourser efficacement vos crédits à la consommation ?

Les crédits à la consommation sont ceux qui coûtent le plus cher.

Je mets dans le même panier les crédits renouvelables  et le découvert.

Rembourser efficacement vos crédits à la consommation

C’est le coût des intérêts qui fait gonfler la facture et vous appauvri sur la durée.

Nous allons voir comment faire pour bien rembourser vos crédits et réussir à payer moins cher.

 

 

Les taux d’intérêts élevés vous appauvrissent sur la durée

Ce sont les intérêts qui rendent ces crédits aussi onéreux.

 

Pour mieux comprendre la situation reprenons du début.

On appelle capital la somme d’argent que vous empruntez.

Ce capital ne vous est pas prêté gratuitement et vous devez payer des frais chaque mois que l’on appelle intérêts.

Ces intérêts peuvent représenter une part plus ou moins importante en fonction du taux du prêt.

Ainsi à capital équivalent plus le taux d’intérêt est élevé et plus vous devez rembourser d’argent.

 

Le problème c’est que les prêts à la consommation ont des taux importants.

Les crédits renouvelables ou revolving ont des taux encore plus élevés ce qui les rends très chers.

N’oublions pas le découvert qu’il soit autorisé ou non et qui est désormais assimilé à un crédit renouvelable.

 

Si vous avez l’un des trois types de dettes que l’on vient de voir alors vous vous appauvrissez sur la durée.

La faute encore une fois aux intérêts élevés qui alourdissent le coût de votre crédit et aux frais pour le découvert non autorisé.

Or plus les intérêts sont importants dans la part de vos remboursements moins vous remboursez de capital.

Vous mettez donc plus de temps à rembourser la somme empruntée et qui dit plus de temps dit aussi que les intérêts s’appliquent plus longtemps.

Vous voyez donc qu’on est au cœur d’un vrai cercle vicieux… et c’est pour ça que certaines personnes galèrent à sortir de cette spirale.

 

 

La méthode à appliquer pour vous débarrasser de vos crédits

Il n’y a pas 36 méthodes pour arriver à laisser le moins de plumes possibles.

Mais une qui a fait ses preuves et qui est très facile à suivre 🙂

 

Nous l’avons vu plus haut ce qui vous appauvri et gonfle la facture c’est le coût du crédit.

Plus le capital restant dû et les intérêts sont importants et plus vous devez sortir de l’argent qui ira directement dans la poche du prêteur.

Vous devez donc arrêter l’hémorragie le plus rapidement possible pour commencer à relever la tête.

 

Voici la méthode que je vous encourage à suivre :

Méthode à appliquer pour vous débarrasser de vos crédits

  • Prenez une feuille de papier et un crayon ou ouvrez un tableur sur votre ordinateur, c’est au choix 😉
  • Cherchez sur le site internet de votre débiteur (banque ou organisme de crédit) les informations sur votre crédit.
    Il vous faudra la durée restante, le capital restant dû et le taux d’intérêt du crédit
    Si vous n’avez pas assez aux sites de ces organismes vous pouvez utiliser soit le relevé mensuel qu’ils peuvent vous envoyer par courrier, soit le relevé annuel qu’ils sont obligés de vous envoyer et qui reprend ces informations.
  • Tracez ensuite un tableau à 5 colonnes.
    Dans la 1ère colonne inscrivez le nom de la société à qui vous devez de l’argent.
    Dans la 2ème l’objet du financement.
    Puis dans la 3ème le montant du capital restant à payer.
    Pour la 4ème inscrivez la durée restante votre prêt en mois.
    Enfin dans la 5ème écrivez le taux d’intérêt qui s’applique, prenez de préférence la TAEG si vous l’avez.
    Vous avez fait le plus dur 😉

Vous devriez avoir un tableau qui ressemble à celui-ci :

SociétéObjet du financementCapital restant dûDurée restanteTaux d’intérêt (TAEG)
Magasins ACrédit renouvelable 1398 € 22 mois 12,69 %
Société de crédit CAchat réfrigérateur 479 € 7 mois 5,08 %
Société de crédit FProjets personnels 8943 € 62 mois 18,55 %
Banque HDécouvert 562 €Non applicable 15,99 %
Banque CAchat logement150’349 €218 mois2,99 %

Si vous avez d’autres crédits tels qu’un prêt immobilier, auto ou étudiant vous pouvez aussi les ajouter.

  • Vous avez maintenant un tableau complet de vos différentes dettes.
  • Classez ensuite vos emprunts par taux d’intérêts décroissant.
  • Il ne vous reste plus qu’à focaliser vos efforts de remboursement sur le prêt avec le taux d’intérêt le plus élevé.
    Dans mon exemple c’est l’emprunt auprès de la Société de crédit F qui est le plus important.

 

Vous avez remarqué que je ne parle pas du tout du montant des mensualités dans ce tableau.

Car quoi qu’il arrive vous devez rembourser vos mensualités et elles font déjà partie de votre budget.

Nous nous focalisons ici sur le coût de vos dettes en général pour regarder comment alléger votre bilan global.

En trouvant le crédit qui vous coûte le plus cher vous pourrez alléger votre dette globale en le soldant plus rapidement.

 

 

Concentrer vos efforts pour un meilleur résultat

Maintenant que vous avez identifié le crédit qui vous coûte le plus cher vous devez le solder.

 

Tout simplement en versant plus que votre mensualité grâce à un versement supplémentaire.

Le fonctionnement n’est pas le même entre un découvert où il suffira de faire un versement sur votre compte courant.

Que pour un crédit conso ou renouvelable où vous pouvez envoyer un chèque par La Poste pour faire un remboursement volontaire.

Ou pour un prêt classique dans votre banque où vous devrez voir ce point directement avec votre conseiller et peut-être payer des frais supplémentaires.

 

Pour réussir à faire des remboursements volontaires vous devez utiliser de l’argent.

Commencez par déterminer vos entrées et sorties d’argent (je vous conseille cet article si vous ne l’avez pas encore fait) pour comprendre et analyser rapidement ce qui se passe sur vos comptes.

Si vous avez un delta positif alors utilisez-le pour solder au plus vite vos crédits.

Mais si le delta est négatif ou nul vous devez agir pour réussir à avoir chaque mois un solde positif.

 

Pour réussir à inverser la tendance si votre delta est négatif ou nul ou pour l’amplifier si votre delta est déjà positif il y a plusieurs choses que vous pouvez faire.

Commencez par réduire vos dépenses en coupant dans ce qui sera le superflu ce sera plus facile pour commencer.

Traquez ensuite les dépenses inutiles qui misent bout à bout viennent s’ajouter et augmentent vos sorties d’argent.

Pour finir n’hésitez pas à renégocier vos différents contrats et abonnements et même à changer de fournisseur.

Si ce n’est pas suffisant vous devrez de nouveau réduire vos dépenses pour réussir à dégager un delta positif chaque mois.

 

L’autre piste disponible est l’augmentation de vos rentrées d’argent.

Vous pouvez commencer par vendre des objets dont vous ne vous servez plus et qui encombrent vos placards.

Il est également possible de créer une activité d’auto-entrepreneur, de négocier une augmentation ou de changer de travail.

 

L’accent doit être mis sur ces deux choses, réduire les dépenses et augmenter les revenus.

Vous pouvez même les combiner pour décupler leurs effets et réussir à dégager une somme confortable chaque mois.

Cet argent sera ensuite utiliser pour rembourser vos crédits dans l’ordre que vous avez déterminé plus haut.

Du coup quand le premier crédit sera soldé vous passerez au suivant et ainsi de suite jusqu’à qu’il n’y en ait plus 🙂

 

Quand vous aurez réussi à vous débarrasser de tous ces emprunts vous pourrez utiliser l’argent des remboursements pour constituer votre épargne de précaution.

Cette épargne vous servira à financer des dépenses imprévues et obligatoires comme acheter un frigo, faire réparer votre voiture, réaliser un achat…

Ainsi vous éviterez de faire appel au crédit à la consommation et vous ne vous appauvrirez plus inutilement.

 

 

Un rempart à édifier

On conseille donc souvent d’éviter le plus possible ces emprunts à taux élevés.

Mais pour les fuir il faut avoir une solution efficace et qui peut les remplacer.

L'épargne de précaution est un rempart

 

L’épargne de précaution peut agir comme un véritable rempart face aux crédits à la consommation.

Ce filet de sécurité vous permettra de pouvoir disposez d’une somme d’argent en cas d’imprévu.

Et le plus important c’est que vous n’aurez pas d’intérêt à payer quand vous devrez remettre cette épargne à flot.

 

Sur le papier l’épargne de précaution c’est bien beau mais si vous avez un ou plusieurs crédits à rembourser ce n’est pas gagné !

Vous devez dans ce cas mettre tous vos efforts sur le remboursement de vos dettes avant de pouvoir anticiper les futurs coups durs.

Car au final vos dettes vous couteront bien plus cher si vous ne les remboursez pas le plus rapidement possible (encore la faute des intérêts).

 

Certains vont me dire que l’épargne de précaution c’est vraiment sympa mais comment faire en cas de coup dur si on n’en a pas ou pas assez ?

Et bien il y a plusieurs possibilités les voici de la moins pire à celle qu’il faut utiliser que si l’on n’a pas le choix.

Payer en 3 ou 4x sans frais si la somme rentre dans le budget mensuel ce qui permet d’étaler gratuitement le coût de l’achat. On peut même le faire si on a de l’épargne de précaution car ça ne coûte rien et ça permet de ne pas tout payer d’un coup.

Régler en 3 ou 4x avec des frais de dossiers minimes qui permettent de ne pas tout payer d’un coup en contrepartie d’une petite participation financière

Et enfin si la somme est trop importante il reste la pire solution, faire un crédit conso, il faut dans ce cas choisir celui avec le taux d’intérêts le plus bas que vous pourrez trouver.

 

 

Le mot de la fin

Le chemin à suivre est facile à comprendre.

Vous aurez peut-être un peu de mal pour l’emprunter (sans mauvais jeux de mots 😀 ) au début mais après ça ira tout seul.

 

Pour récapituler vous devez classer vos crédits de celui qui vous coûte le plus cher à celui qui vous coûte le moins cher.

Économiser de l’argent et  augmenter vos sources de revenus pour vous débarrasser au plus vite de ces emprunts qui vous appauvrissent.

Puis vous constituer une épargne de précaution pour avoir un matelas de sécurité en cas de coup dur.

Vous pourrez ensuite épargner pour vos projets puis épargner pour vos investissements pour avoir un pécule qui vous permettra de bien commencer.

 

Ce que nous de venons de voir tout au long de cet article est vrai pour les crédits à la consommation et les crédits renouvelables.

Pour les emprunts auto ou immobilier il n’est pas toujours rentable de les rembourser par anticipation.

Tout simplement car les taux d’intérêts sont bien plus faibles et que vous pouvez facilement réussir à gagner plus en investissant l’argent des remboursements supplémentaires.

 

 

Dites-moi dans les commentaires si vous avez déjà utilisez cette méthode pour vous débarrasser de vos crédits ?

Crédit photos : Doug Brown, Antoine Millet x2.

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • comment en finir avec un credit revolving
  • comment rembourser un credit rapidement
  • comment rembourser plus vite credit
  • comment rembourser un credit
  • comment rembourser ses credits rapidement
  • comment en finir avec les credits
  • comment bien payer un pret
  • comment faire pour rembourser des crédits
  • www faut-il mieux mettre de largent de cote ou payer un peu par anticipation credit renouvelable?
  • comment faire pour vite rembourser un prêt bancaire

14 plusieurs commentaires

  1. Bonjour,

    Je ne sais pas si cet article était prévu ou s’il faut suite à ton commentaire sur un blog ami sur le même thème mais avec un choix différent.
    Je suis 100 % d’accord avec toi il est mille fois plus judicieux de rembourser en priorité les emprunts les plus coûteux.
    Je ferai néanmoins une petite remarque concernant l’utilisation du TAEG pour classer les crédits. Comme son nom l’indique il s’agit d’un taux global donc incluant toutes les dépenses liées à cet emprunt.
    Or certains frais sont payés dès le départ comme par exemple les frais de dossier. Sur un emprunt de faible montant et/ou à un faible taux nominal ils font donc grossir le TAEG alors qu’un remboursement anticipé ne donne pas droit à une réduction de ces frais il peut donc être plus rentable de rembourser prioritairement un crédit avec un TAEG plus faible (je t’accorde que c’est un cas très tordu)
    Autre cas tordu lorsque les intérêts d’emprunt ont un impact fiscal il faut alors calculer le coût réel (par exemple investissement locatif avec déclaration au réel)
    Enfin il faut également l’impact des éventuelles indemnités de remboursement anticipé
    Didier Articles récents : Les étranges choix de GrégoryMy Profile

    • Hehe oui je pense que cet article vient en écho à un autre article sur le même thème 🙂

      Si je suis d’accord sur le fond, j’en reviens toujours à mon crédo : il faut calculer les solutions possibles. Car solder un crédit de 60 mois au 3ème mois ou au 57ème mois ne propose pas du tout les mêmes avantages (cf. le premier paragraphe de l’article).

      D’ailleurs, et toujours dans cette optique, il est possible de solder un crédit en puisant dans son épargne de précaution* mais dans ce cas là il faut voir si cela peut être intéressant. Ce n’est pas de la pub (lien à supprimer si nécessaire) mais j’avais fait une étude de cas sur l’exemple d’un ami : http://www.uneviericheetdouce.com/solder-credit-conserver/ pour montrer le principe du calcul à faire.

      En tous les cas, solder un crédit, pour moi, représente l’intérêt de retrouver l’équivalent des mensualités à épargner. Donc si la personne est dépensière … 😉

      *oui, on peut avoir fait un crédit à l’instant t y étant « obligé » puis au final percevoir un capital à l’instant t+x années (héritage, compte à terme, etc.).
      Jeremy Articles récents : Appartement n°3 : le bilan chiffré des travaux de rénovationMy Profile

      • Salut Jeremy,

        Merci pour cette précision qui montre qu’il y a plusieurs facteurs à prendre en compte 🙂
        Le taux certes mais aussi la durée restante, il faut ensuite faire des calculs pour regarder ce qui est le plus avantageux.

        Pour le lien pas de soucis, j’accepte volontiers le partage de ceux qui font des commentaires répétés et pertinents 😉
        Après j’ai beaucoup de mal avec ceux qui commentent une fois et mettent un lien direct c’est vrai.

        Marc.

    • Bonjour Didier,

      C’était un des 2 sujets entre lesquels j’hésitais la semaine dernière et je dois avouer que l’article dont tu parles a précipité mon choix 🙂
      Pour certaines choses il y a plusieurs manières de faire mais pour réduire son endettement ce n’est pas le cas.
      Il vaut donc mieux suivre une méthode qui marche pour réussir à sortir plus rapidement de la spirale des crédits conso et compagnie.

      Tes remarques sur la TAEG sont très judicieuses, merci pour ce complément 😉

    • Bonjour Damien,

      Quand on n’a pas d’épargne de précaution chaque petit pépin de la vie peut nécessité de faire un crédit car comme tu le dis on n’a pas le choix.
      Il faut donc choisir le crédit à la conso « le moins pire » puis tout faire pour réussir à se constituer un filet de sécurité.

  2. Bonjour Marc,

    ça veut dire que si tu dois d’abords rembourser tes crédits et dedans il y a celui de l’emprunt de la maison ou l’appartement, mois il me reste 10 ans à payer que je pourrais commencer mon fond de précaution que dans 10 ans?

    merci pour tes articles super intéressants

    • Bonjour Namcatmax,

      La réponse à ta question se trouve dans le dernier paragraphe de l’article 😉

      Reformulé autrement je dit dans ces quelques lignes les choses suivantes :
      Il faut rembourser en priorité les crédits à la consommations et les découverts.
      Car ces dettes coûtent très cher et appauvrissent sur la durée.

      Pour les crédits immobiliers ce n’est pas joué d’avance.
      Et dans la majorité des cas il vaut mieux les garder en l’état et investir son argent.
      Notamment quand on peut gagner plus en investissant qu’en remboursant cet emprunt.

      Dans ton cas il faut donc constituer ton épargne de précaution et non pas rembourser par anticipation ton prêt immobilier.
      Ce qui te permettra de faire face en cas de coup dur et d’éviter les crédits conso (j’en parle dans la partie « Un rempart à édifier »).
      Ainsi tu éviteras de t’appauvrir inutilement si des dépenses imprévues surviennent.

  3. Coucou,
    Tu as l’air d’en savoir un rayon sur le sujet. Merci pour cet article. Cela m’a énormément appris sur le sujet.
    Au revoir

  4. C’est clair que les crédit avec des taux à plus de 20% ,ça sent un peu l’arnaque si les sommes ne sont pas très élevé le mieux est de négocier le paiement entre 3 et 5 fois sans frais .Beaucoup de commerçant le préfère aussi pour les prêts aux travaux etc

    • Et oui 😉
      C’est d’ailleurs précisé dans l’article.

      Après ce ne sont pas tous les commerçants qui préfèrent le 3x ou + sans frais.
      Car sur les crédits conso certains peuvent gagner une commission à la souscription et/ou un % des intérêts.

  5. Bonjour,

    Et merci pour cet article.

    Peut-on rembourser un crédit renouvelable avec un crédit à la consommation (pris dans un autre établissement) ?

    L’idée serait de regrouper les différents crédits renouvelables en cours, et de les solder avec un seul crédit à la consommation, dont les intérêts seraient alors beaucoup moins élevés.

    Je peux comprendre qu’une même banque ne veuiile pas le faire, mais est-ce légal ?

    D’avance, merci de votre éclairage, et bravo pour cet article très clair !

    • Bonjour Jacktrade,

      Oui il est possible de rembourser n’importe quel type de crédit en empruntant à un autre établissement.
      Attention tout de même à ce qu’il n’y ait pas de pénalité de remboursement anticipé.

      En fait j’ai l’impression que vous recherchez un regroupement de crédit.
      Cela se fait bien et vous pouvez même mixé du crédit à la consommation, du crédit revolving, du crédit auto et du crédit immo.
      Il faut « seulement » trouver un partenaire financier qui vous prêtera l’argent.

      Les banques sont libres de proposer les offres de prêts qu’elles désirent.
      Ainsi elles peuvent très bien refuser que vous renégociez un prêt en cours.
      En même temps vous avez signé un contrat avec elle sur des termes bien définis, pourquoi serait-il illégale de ne pas les modifier ?
      C’est plus l’inverse est attaquable si vous n’avez pas donné votre accord.

      Marc.

  6. Bonjour,

    Malheureusement c’est très simple, il faut arrêter de faire de nouveaux crédits.
    Le rachat est fait pour permettre aux gens de souffler et de reprendre pieds, il n’est pas là pour permettre d’emprunter encore plus.

    Ce n’est surement pas la réponse que vous avez envie d’entendre mais c’est hélas la seule valable pour vous sortir de là.
    Vous pouvez également voir si vous ne pouvez pas faire racheter vos nouveaux crédits également pour alléger tout ça.
    Mais la seule échappatoire est de ne plus mettre le doigt dans cet engrenage infernal.

    Bon courage !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge