Une assurance vie, un PEA ou un compte titres pour loger un fonds ?

Cette question tout investisseur se l’est déjà posé au moins une fois.

Il n’y a ni réponse universelle ni un produit meilleur que les 2 autres.

Ou loger fonds assurance vie pea compte titres

Au contraire chacun des 3 produits apporte une réponse différente.

Cette solution est complémentaire des 2 précédentes et dépend de la situation.

 

 

L’assurance vie pour sa souplesse d’utilisation

Je ne vous présente plus ce véritable couteau suisse des placements 😉

Mais si vous n’en avait jamais entendu parlé je vous encourage à lire cet article.

 

Nous allons parler du compartiment en unités de comptes (UC) de l’assurance vie.

Dans lequel vous pouvez héberger les différents fonds proposés dans votre contrat.

D’un assureur mais aussi d’un distributeur à l’autre vous n’avez pas accès au même fonds.

Ce qui peut dans certains cas être un handicap ou au contraire un gros avantage.

Il vaut mieux avoir accès à peu de produits de qualité qu’à une immensité de fonds médiocres.

Surtout quand vous devez faire une sélection et choisir qui sera l’heureux gagnant.

 

L’assurance vie propose deux gros avantages si vous l’utilisez pour loger vos fonds.

Tout d’abord une fiscalité attractive ce qui est important par les temps qui courent…

Cet avantage est vraiment intéressant une fois que votre contrat aura plus de 8 ans.

Ensuite vous pouvez récupérer votre argent à tout moment car il n’est pas bloqué.

Ce qui est pratique si vous en avez besoin ou qu’un de vos fonds à bien performé et que vous voulez récupérer vos gains.

Un rachat met en général entre 2 et 4 semaines suivant les assureurs et les distributeurs.

 

A noter que l’assurance vie permet d’acheter des SCPI au sein de son compartiment UC.

Ce qui permet d’ajouter une dose d’immobilier à son contrat pour pouvoir le diversifier.

Et en plus vous bénéficiez du cadre fiscal de l’assurance vie pour ces gains immobilier.

Le revers de la médaille concerne encore une fois les frais de gestions qui diminuent votre rendement.

Par contre ni le PEA ni le CTO ne permettent de d’héberger des parts de SCPI.

 

Une faiblesse de l’assurance vie par rapport aux 2 autres concerne les frais de gestion sur les UC.

Car vous devez les payer en plus des frais de gestion des fonds eux-mêmes.

Alors qu’avec un PEA ou un CTO vous n’êtes redevable que des frais de gestion des fonds.

Du coup votre rendement sera moins élevé avec une assurance vie.

 

 

Le PEA pour profiter d’une large palette d’investissements

Le Plan d’Épargne en Actions est un très bon outil pour investir en bourse.

Vous pouvez loger tout un tas de choses dans un PEA comme les actions et différents types fonds.

PEA acheter fonds actions

 

Contrairement à l’assurance vie vous avez accès à bien plus de valeurs et de gammes de produits.

Mais vous avez quand même une limitation car seules les valeurs Françaises et Européenne sont éligibles.

Pour les actions c’est relativement simple à trouver mais pour les fonds ça l’est un peu moins…

 

En fait il faut regarder sur le site de votre courtier si le fonds que vous voulez est éligible au PEA ou non.

Pour qu’il le soit il doit contenir un minimum d’actions de sociétés dont le siège social se situe dans l’Union Européenne.

Cette limite n’est pas la même suivant la nature du fonds, elle est d’au moins 60 % pour une SICAV et 75 % pour un FCP.

 

Le PEA bénéficie lui aussi d’une enveloppe fiscale très attractive si vous le conservez au moins 5 ans.

Le revers de la médaille c’est que tout retrait avant 8 ans entraine une clôture automatique du produit.

Vous devez donc y réfléchir à deux fois et avoir besoin de cet argent avant de lancer la procédure.

Si vous faites un retrait après 8 ans vous ne pourrez plus faire de versements mais le PEA reste ouvert.

 

Pour bénéficier au mieux de votre PEA il vaut mieux utiliser un acteur sur Internet.

Que ce soit une banque en ligne ou bien un courtier vous ferrez des économies à tous les niveaux.

A commencer par les droits de garde qui sont inexistants en passant par les ordres à tarif très compétitifs.

 

Pour vos fonds le PEA a le gros avantage de ne facturer que les frais de gestion du fonds et rien d’autre.

Il permet aussi d’investir dans plus de produit que l’assurance vie car vous avez accès à tous les fonds du marché.

Ce qui fait deux gros avantages par rapport à l’AV mais cette dernière a également un petit plus.

Elle permet d’avoir accès à des fonds d’autres parties du monde notamment les USA, l’Asie et les émergents.

Chose que le PEA ne peut pas faire directement car de tels fonds ne sont pas éligibles.

 

 

Le compte titres en tant que solution universelle

Le Compte Titres Ordinaire (CTO) est un support qui peut héberger tous les produits boursiers ou presque.

 

Avec lui nul besoin de se demander si tel ou tel fonds est éligible ou non car tous le sont.

Il permet d’acheter des actions mais aussi des obligations et d’autres instruments financiers.

C’est donc une solution idéale pour les investisseurs qui veulent diversifier leurs patrimoines.

Vous pouvez par exemple mixer des actions Américaines avec un fonds sur les émergents.

Tout en détenant un fonds obligataire d’entreprises Européennes et des actions Françaises.

 

Vous pouvez effectuer un retrait sur votre CTO à tout moment ce qui est très pratique.

Si vous le détenez dans une banque en ligne vous pouvez virer l’argent immédiatement sur votre compte courant.

Pour aller dans la foulée retirer la somme en liquide dans un distributeur.

C’est simple, rapide et efficace et seul le CTO permet de le faire aussi vite.

Vous pouvez aussi réaliser cette opération avec une banque en dur.

Mais dans ce cas vous payerez plus de frais sur votre ordre de vente.

 

Les remarques sur le PEA concernant les différents frais sont aussi valides pour le CTO.

Il n’y a pas de frais de gestion en plus de ceux du fonds mais dans les banques en dur il y a des frais de gardes.

Les courtiers sur Internet et les banques en ligne suppriment ces frais de conservations de vos valeurs.

Et en prime ils offrent un prix imbattable sur les frais de courtages à l’achat comme à la vente.

 

Le CTO est donc parfait pour investir sur une large gamme de produit à bon prix.

Mais le tableau devient moins idyllique dès que l’on parle de fiscalité…

Car le CTO ne bénéficie ni d’enveloppe ni d’avantage fiscal comme l’AV ou le PEA.

Vous subissez donc de plein fouet la fiscalité sur les gains du capital.

Même si quelques abattements par-ci par-là vous permettent de faire baisser la facture.

 

 

Des produits différents pour des besoins différents

Vous pouvez utiliser ces 3 supports pour répondre à vos différents besoins en termes d’investissements boursiers.

Produit boursier et besoin different

 

Ils ont chacun des caractéristiques, des avantages et des inconvénients suivant les situations.

Mais leur principal intérêt est qu’ils sont complémentaires entre eux.

Je recommande donc à chaque investisseur de posséder ces 3 produits.

 

Lorsque vous utilisez un de ces produis vous devez vous poser plusieurs questions et faire un choix.

Il y a plusieurs critères à mettre dans la balance :

  • La fiscalité
  • La disponibilité
  • Le rendement
  • Les frais

 

En fonction de vos besoins actuels et futurs vous devrez arbitrer une décision et choisir entre les 3 supports.

Vous pouvez en sélectionner, 1, 2 ou même les 3 si vous voulez jouer sur plusieurs tableaux

Vous pouvez par exemple utiliser ces 3 produits comme ceci :

  • L’assurance vie avec des fonds actions et indiciels répartis sur différents secteurs géographiques sans oublier une petite dose de SCPI.
  • Le PEA pour les actions de sociétés Européennes et Françaises en ajoutant une bonne pincée de fonds éligibles.
  • Le CTO pour les actions étrangères notamment Américaines et les fonds obligataires ou actions à l’international et pour finir un soupçon de fonds sur les pays émergents.

 

Libre à vous de suivre cette allocation d’actif qui n’est qu’un exemple rapide parmi d’autre.

Ou de déterminer et utiliser la votre en fonction de vos besoins et de vos connaissances.

Je vous conseille la deuxième solution qui est plus formatrice et vous correspondra mieux.

 

Dites-moi dans les commentaires où vous logez vos fonds ?

Crédit photos : Mélisande* x3.

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Recherches utilisées pour trouver cet article :

  • compte titre vs assurance vie
  • que peut-on loger dans un pea
  • que peux t-on loger dans un compte titre
  • que signifie loger des titres sur une assurance-vie
  • scpi sur compte titre
  • SCPI SUR CTO
  • tracker assurance vie

13 plusieurs commentaires

  1. Pour loger un fond, sans hésitation, je conseille sans hésitation l’assurance vie.
    Car au niveau des avantages, ils sont similaires à ceux du PEA, mais pour un accès et une gestion facilité (surtout avec les assurances vies en ligne)
    Sans compter la fiscalité pour les fonds hors UE, qui est incomparable en assurance vie.

    Pour les actions en direct, là pas trop le choix : panachage entre PEA et CTO, selon les possibilités de chaque action

    • Salut David,

      Je suis entièrement d’accord pour ton constat sur les actions.

      Par contre je nuancerais tes propos sur les fonds dans un PEA ou une AV.
      Le PEA a l’avantage de permettre l’accès à plus de fonds même s’ils sont limités à FR et EU.
      Avec l’AV tu es quand même tributaire et de l’assureur et du distributeur dans l’accès aux fonds.
      Par contre pour l’international l’AV reprend bien le dessus car le PEA ne la concurrence pas là-dessus.

      Sans oublier les frais de gestion UC qui sont en général compris entre 0.5 et 1% de l’encours…
      Et qui viennent s’ajouter aux frais de gestion des fonds eux-mêmes donc tu payes 2 fois.
      A fonds égal tu gagne donc moins sur une AV qu’un PEA.
      Tant que le fonds monte ça va mais en cas de descente et de perte c’est la double peine 🙁

      Après c’est encore une fois la théorie et la différence est plus ténue dans la pratique 😀
      Mais je pense qu’il est important de rappeler ces différences aux lecteurs.

      J’utilise des fonds aussi bien dans un PEA que dans une AV.
      Tout dépend des fonds et de mes objectifs.

      Enfin voilà pour ma réponse.
      Mais j’ai vraiment l’impression de te résumer l’article comme si tu ne l’avais pas lu en détail.

      A bientôt,
      Marc.

      • Salut,
        J’avoue que ma préférence va à l’assurance vie, par rapport au PEA, également en regard des atouts de l’assurance vie.
        Support plus souple (possibilité de faire des allers-retours sans fermer le contrat par exemple)
        Avantage successorale.
        Et puis le fonds euros permet de prendre son temps, tout en étant rémunéré.

        Mais effectivement, il y a double prélèvement des frais de gestion pour la gestion des fonds.

        • C’est effectivement de très bons arguments 😉

          Chacun des 2 produits est très bien mais ils s’utilisent pour des choses différentes.
          Le PEA c’est plus moyen long terme avec de l’argent bloqué investi sur des fonds ou actions.

          Alors que l’assurance vie est bien plus souple et permet de placer de l’argent à plus court terme.
          C’est un autre débat mais ça peut être une bonne idée de placer de l’épargne de précaution sur du fonds euros…

          Pour résumer je vois plus le PEA pour de l’action et sur un laps de temps important.
          Alors que l’AV est un couteau suisse qui répond à une multitude de besoins différents.

      • Ne peut-on pas inclure un tracker sur le Nasdaq dans un PEA ? Si c’est possible, c’est mieux.

        Mais même sans cela, acheter des valeurs de croissance dan sun PEA est toujours mieux que d’acheter des fonds dans une assurance vie.
        Michel de Trading-Attitude Articles récents : Investissez comme Rothschilds dans votre PEAMy Profile

        • Salut Michel,

          Il est impossible de mettre un tracker sur le Nasdaq dans le PEA car seul les valeurs Européenne sont éligibles.

          Néanmoins il existe des fonds structurés qui répliquent la performances du Nasdaq ou du Dow Jones en utilisant des actions Européennes.
          Mais comme tous les produits complexes il y a des ratés et ce n’est pas trop lisible comme procédé.
          Pour moi il vaut mieux avoir un CTO pour profiter directement du marché US.

          Je suis aussi de ton avis pour le PEA vs AV.

          Marc.

  2. Pour ma part, j’ai un petit faible pour le PEA, pour sa palette de choix d’investissement et sa fiscalité. Sauf que je n’en possède pas, alors que j’ai une assurance vie et un compte titre !

    La raison ? J’ai investi dans le compte titre avant les changements de fiscalité. J’ai bénéficié d’un gros cadeaux d’ouverture à l’assurance vie !

    En ce moment je n’investis pas beaucoup en bourse, je n’ai donc pas eu l’occasion d’ouvrir un PEA !
    Quentin Articles récents : Je croyais que les éoliennes allaient remplacer le nucléaire ?My Profile

  3. Bonjour,

    Je rejoins votre analyse. Pour ma part, l’assurance-vie est la solution idéale pour son côté très « pratique ». Mais bien sûr, cela dépend de ses objectifs !

    A bientôt

    • Bonjour Elisa,

      C’est bien résumé 😉
      Il faut toujours choisir un produit en fonction de ses objectifs et ses besoins.

      Marc.

    • Bonjour Elisa

      Je ne trouve pas que l’AV est pratique. Sur mon compte CFD je peux acheter et vendre 10 minutes plus tard et faire du 1% de mon capital (en enlevant les frais)…

      Même le PEA est plus pratique…

      Oncodesign, valeur admissible au PEA, vient de grimper de 140% en un mois. Pas mal comme rendement. Quel produit d’AV permet de faire pareil ?
      Michel de Trading-Attitude Articles récents : Elle pulvérise le marché en ces temps de criseMy Profile

      • Bonjour Michel,

        Effectivement la bourse et ses produits dérivés comme les CFD permettent de faire de très belles performances rapidement…
        … mais on peut aussi bien se rétamer si on s’est trompé quelque part, même quand on est expert.

        Pour moi la bourse et l’AV sont pour deux horizons et deux stratégies complément différents.
        Ils sont d’ailleurs complémentaires avant d’être concurrents.

        Par contre faire 140 % via une AV en quelques mois c’est presque impossible…
        Mais en prenant une UC exotique qui va bien performer on sait pas comment ça peut être possible 😀
        De mémoire j’avais vu des UC qui affichaient des performances sur 3 chiffres sur une années, mais je te l’accorde ça arrive pas souvent.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge