Les 12 dépenses contraintes que vous pouvez faire baisser

Il n’est pas toujours facile d’économiser de l’argent.

Et encore moins d’épargner quand on a un budget serré

Si vous arrivez à dépenser moins vous aurez de meilleures marges de manœuvre.

Et vous pourrez même épargner ce que vous venez d’économiser !

C’est une solution idéale pour commencer à mettre de côté 🙂

Epargner en faisant des economies

 

Si vous êtes dans une situation plus enviable et que vous arrivez à mettre de côté chaque mois.

Il est intéressant pour vous d’épargner d’avantage pour atteindre vos objectifs plus rapidement.

Dans cette optique la baisse de vos dépenses contraintes est le levier que vous pouvez actionner le plus facilement.

 

Quelque soit votre situation en diminuant vos dépenses obligatoires vous gagnerez du pouvoir d’achat.

C’est d’autant plus important quand la situation économique est morose et que les prix augmentent.

Ou que vous n’arrivez pas à obtenir d’augmentation de votre employeur.

Même si votre situation est très confortable vous ne direz pas non à un peu plus d’argent…

 

 

Les énergies et l’eau (3 dépenses)

Les dépenses énergétiques pèsent de plus en plus lourd dans le budget des ménages.

Et pourtant elles sont essentielles pour pouvoir vivre dans de bonnes conditions.

Pour réussir à faire baisser la facture vous avez 2 leviers à votre disposition.

Le premier consiste à moins consommer et le second à changer de fournisseur d’énergie.

Si vous arrivez à combiner les deux vous pouvez économiser pas mal d’argent.

 

Consommer moins en consommant mieux

Vous pouvez commencer par changer vos habitudes pour réussir à consommer moins.

Non pas en vous privant mais en utilisant plus intelligemment l’électricité et le chauffage.

 

Avec des réflexes aussi bêtes qu’éteindre la lumière quand vous quittez une pièce.

Ou en utilisant des multiprises avec interrupteur pour vos appareils informatiques, vidéo et hi-fi.

Lorsque vous n’utilisez pas ces appareils vous pouvez les éteindre grâce à l’interrupteur.

Car même en veille ils continuent de consommer inutilement du courant…

Ces gestes faciles vous permettront d’économiser facilement de l’argent sans vous priver.

 

En hiver il est inutile et surtout couteux de surchauffer votre habitation.

L’ADEME préconisé d’avoir 19 °C dans les pièces à vivre et 16 °C dans les chambres.

Ce qui permet d’allier confort et économie, et en plus c’est meilleur pour la santé.

 

Pour baisser la facture il est recommandé d’avoir un thermostat et un système de programmation.

Pour ne chauffer que lorsque c’est nécessaire et aux horaires que vous aurez choisis.

Si votre logement n’est pas équipé de ces dispositifs il faudra tout faire vous même.

C’est fastidieux mais ça pourra vous faire réaliser de belles économies.

Surtout quand on sait que 1 °C en + ou en – correspond à 7 % sur votre facture de chauffage !

 

Il est aussi possible d’utiliser des bonnes pratiques pour l’eau.

En privilégiant les douches au lieu des bains par exemple.

Ou limitant la pression de vos robinets pour que le débit diminue.

 

Ces petits gestes insignifiants vous permettront d’économiser petit à petit de l’énergie ou de l’eau.

Additionnés ensemble tout au long de l’année ils feront baisser votre facture 🙂

Et en plus vous faites un petit geste pour la planète et ça c’est sympa 😉

 

Changer de fournisseur

Vous pouvez en parallèle changer de fournisseur d’électricité ou de gaz.

En comparant les offres puis en choisissant une formule moins chère que celle que vous avez.

Vous ferrez des économies sans y penser et en plus la qualité de service sera identique !

Certains fournisseurs proposent même de grosses réductions si vous souscrivez à ces 2 énergies en même temps.

Si vous voulez en savoir plus je vous invite à lire cet article.

 

La question du changement de fournisseur est aussi à étudié si vous vous chauffez au fioul ou si vous possédez une cuve de gaz.

Vous pouvez faire appels à plusieurs sociétés pour avoir des devis et des propositions commerciales.

Ensuite vous pourrez les mettre en concurrence pour essayer de diminuer encore plus les offres qu’elles vous ont faites.

 

 

L’Assurance auto et l’assurance habitation (2 dépenses)

Si vous possédez un véhicule vous êtes obligé de l’assurer pour circuler avec.

Cette dépense obligatoire alourdit donc automatiquement votre budget.

Si vous avez 2 ou 3 voitures dans votre foyer la facture va s’envoler…

 

L’assurance habitation quant à elle est bien pratique et vous permet d’assurer les risques de votre habitation.

Aussi bien dans votre logement qu’en dehors avec les contrats multirisque habitation.

Certains contrats haut de gamme sont même de véritables couteaux Suisses qui protègent contre tout genres de sinistres.

Comme la casse de votre téléphone en dehors de votre logement ou vous conseillent pour les problèmes juridiques.

 

En tant que consommateur nous avons de la chance car les compagnies se livrent à une guerre acharnée pour nous attirer 🙂

Il ne faut donc pas hésiter pas à faire jouer la concurrence pour obtenir une baisse de tarif.

Avant toute chose vous devez déterminer si votre contrat actuel est toujours adapté à vos besoins.

Vous pourrez ensuite utiliser un comparateur pour voir où se situe votre tarif par rapport au marché.

Ce qui est dommage c’est que les comparateurs ne proposent qu’une sélection réduite d’assureurs.

Vous devrez donc aller vous même sur les sites d’autres assureurs (en général les mutuelles) pour connaitre leurs tarifs.

 

Si vous trouvez un contrat moins cher que le votre avec les mêmes garantis ou plus adapté à vos besoins mettez le de côté.

A la fin de vos recherches vous pourrez comparer ces différentes offres et choisir celle qui vous semble être la meilleure.

Puis vous pourrez au choix adhérer à ce contrat ou demander à votre assureur de s’aligner en terme de prix ou de prestations.

 

Plus vous avez d’assurances différentes chez un fournisseur et plus vous pourrez obtenir des remises importantes si vous le menacer de partir.

A l’inverse un concurrent vous déroulera plus facilement le tapis rouge avec des offres commerciales agressives si vous souscrivez plusieurs contrats chez lui.

 

 

La Mutuelle ou complémentaire santé

Si vous n’êtes pas couvert par le contrat de votre employeur vous avez la possibilité d’adhérer librement à une compagnie.

Ce qui est fortement conseillé quelque soit votre situation personnelle car les frais médicaux sont de plus en plus onéreux.

Mutuelle complementaire sante

 

Pour les adultes cette assurance facultative est recommandée pour faire face aux aléas de la vie tel que les accidents et les dépenses de santé.

En revanche il est souvent avantageux d’avoir une couverture santé quand on est retraité car les maladies et traitements sont plus fréquents et plus couteux…

Pour les plus jeunes d’entre nous cette assurance couvrira une partie des dépenses dentaires (appareil) et les autres soins médicaux.

 

Quand c’est votre employeur qui vous couvre vous n’avez presque aucune marge de manoeuvre.

Les plus chanceux pourront faire varier le prix à la baisse en supprimant des options ou en changeant de formule.

Tandis que d’autres n’auront qu’une seule et unique possibilité qui est plus ou moins chère suivant les entreprises.

 

Si votre société ne vous propose pas de couverture santé, si vous n’avez pas d’emploi ou si vous êtes retraité c’est à vous de vous débrouiller.

Comme pour les assurances auto et habitation vous pouvez choisir la compagnie que vous voulez suivant plusieurs critères.

Notamment le prix et le rapport qualité/prix, mais vous devez surtout avoir une couverture qui correspond à vos besoins.

En jouant sur les dépassements d’honoraires, l’optique et le dentaire vous pouvez faire baisser la facture si vous n’en avez pas besoin.

 

Encore une fois la mise en concurrence des différents acteurs vous permettra de faire des économies.

Et même de trouver un contrat qui sera plus adapté à ce dont vous avez réellement besoin pour le même prix ou pour moins cher.

N’hésitez pas à utiliser les comparateurs et à faire des simulations sur les sites des différentes sociétés pour avoir une idée du marché.

Puis à demander une baisse de cotisation à votre assureur actuel s’il est plus cher ou à en changer si vous voulez faire des économies.

 

 

Internet et la télévision (2 dépenses)

Le secteur de l’accès Internet est lui aussi très concurrentiel.

Au fil du temps le nombre d’acteurs a fondu comme neige au soleil mais les offres sont restées agressives.

 

Il n’est pas rare de trouver des fournisseurs qui offrent les frais de résiliation et des mois gratuits à qui veut bien les rejoindre.

Alors que d’autres offrent en plus de ces mêmes frais de résiliation des tablettes ou des options premium pendant la première année.

Depuis quelques années les ténors du marché n’hésitent plus à brader littéralement leurs prix pendant 1 an lors de ventes privées.

 

Si vous n’êtes pas contre changer de fournisseur d’accès Internet (FAI) régulièrement vous pouvez faire de belles économies.

Au gré des ventes privées vous pourrez trouver des forfait entre 2 et 10 € /mois ce qui représente une belle ristourne !

Ou vous pourrez succomber à une offre gratuite pendant 3 mois et sans engagement, idéal pour tester un nouveau fournisseur 🙂

 

Chaque changement de fournisseur s’accompagne d’une période de coupure de votre accès internet pendant quelques jours.

Ce temps est nécessaire pour que vous soyez raccordé chez votre nouveau FAI et que vous receviez votre nouvelle box.

Si vous préférez la stabilité et que vous ne voulez pas changer alors vous pouvez souscrire aux forfaits Internet low costs.

Dans de cas regardez bien ce qui est inclus car certaines offres ne comprennent pas la télévision ou la téléphonie fixe.

 

Si vous regardez peu ou pas du tout les chaînes de télévision que vous avez en option sur votre abonnement internet, câble ou satellite vous pouvez sans doute les résilier.

Il est inutile de payer pour des programmes que vous ne visionnez jamais ou que quelques minutes par mois.

Vous pouvez étendre ce raisonnement aux bouquets de chaînes payantes sur votre box, le câble ou le satellite.

Il est en effet dommage de dépenser plusieurs dizaines d’euros chaque mois si vous n’en profitez pas…

 

 

Le Mobile

La téléphonie mobile est un secteur aussi concurrentiel que l’accès à Internet.

D’ailleurs on retrouve les mêmes acteurs qui se livrent ici aussi un combat sans merci.

Et c’est tant mieux pour nous car de belles économies sont à la clé.

 

Il est plus facile et plus rapide de changer d’opérateur mobile que de fournisseur Internet.

Muni de votre Relevé d’Identité Opérateur (RIO) vous pouvez en quelques instant changer d’opérateur en conservant votre numéro de téléphone.

Pour obtenir ce précieux sésame il vous suffit de composer le 3179 depuis votre téléphone et de noter le code qui vous sera dicté.

A noter que certains opérateurs vous enverront ensuite ce code RIO ainsi que des informations sur l’état de votre engagement par SMS.

 

Ce changement d’opérateur par portabilité est aujourd’hui très fréquent et ne prend que quelques jours.

La coupure de service lors du basculement ne dure que quelques heures quand ce n’est pas seulement quelques minutes.

La seule action que vous avez à effectuer est un simple changement de carte SIM dans votre téléphone.

Ce qui rend l’opération assez séduisante car elle est assez simple à réaliser si vous n’êtes pas engagé chez un opérateur.

 

Si jamais vous êtes engagé chez un opérateur pour 24 mois une porte de sortie existe une fois la première année écoulée.

La loi Chatel vous permet de résilier votre abonnement en ne payant que le quart des sommes restantes.

Par exemple s’il vous reste 8 mois d’engagement vous n’en payerez que 2 à votre opérateur lors de la résiliation.

 

Comme pour le fixe les opérateurs rivalisent de ventes privées et de promotions en tout genre pour vous attirer.

Mais comme il est plus facile et plus rapide de changer d’opérateur les offres sont bien plus alléchantes et fréquentes.

Ainsi il n’est pas rare de trouver des personnes qui payent des forfait confortables pour moins de 4 à 10 € /mois…

Et quand la promo chez un opérateur est terminée, ils n’hésitent pas à en prendre un autre qui propose de bonnes réductions…

 

 

Prêt immobilier

Si vous êtes propriétaire votre prêt immobilier est une dépense contrainte.

Et contrairement à celles que nous venons de voir il est moins facile de faire baisser la facture.

Renegocier son emprunt immobilier

 

Pourtant il peut être très intéressant de faire racheter votre crédit immobilier.

Tout dépend du taux auquel vous l’avez souscrit et des taux actuels.

Si la différence est d’au moins 1 % et que la durée restante est supérieure à la durée déjà remboursée vous avez de bonnes chances de pouvoir faire des économies 🙂

Si vous voulez plus d’informations sur le sujet je vous invite à lire cet article.

 

En rachetant votre crédit vous pouvez au choix diminuer la durée de remboursement ou le montant de la mensualité.

Comme nous parlons de la baisse des dépenses contraintes nous allons choisir la 2ème option 😉

En gardant la même durée que votre prêt initial vous payerez des mensualités plus faibles.

Ce qui vous permettra d’alléger votre budget et de retrouver du pouvoir d’achat 🙂

 

 

L’Assurance emprunteur de votre crédit immobilier

On l’oubli souvent mais l’assurance emprunteur représente souvent le premier poste d’assurance des nouveaux acquéreurs.

Depuis le 26 Juillet 2014 il est possible de changer d’assureur pendant la première année du prêt.

 

Les offres de groupes proposés par les banques ne sont pas forcément intéressantes pour les personnes avec un faible profil de risque.

Notamment les jeunes et les non fumeurs qui peuvent facilement trouver moins cher ailleurs.

Pour eux il est possible d’économiser plusieurs milliers d’euros sur toute la durée du crédit !

 

Pour trouver un contrat vous pouvez comme pour les autres assurances utiliser un comparateur.

Et faire des simulations sur les sites web des assureurs pour sélectionner l’offre qui correspond le mieux à vos besoins.

Vous pourrez ensuite envoyer un dossier complet à votre banque pour qu’il soit étudié.

 

Même si vous êtes libre de demander une délégation d’assurance à votre banque pendant la première année.

L’offre devra avoir au minimum une couverture équivalente au contrat groupe de votre établissement.

Après analyse votre banque vous donnera ou non le feu vert pour pouvoir changer d’assureur.

 

Il est également possible de proposer une délégation d’assurance à votre banque avant la signature du prêt.

A vous de voir si vous préférez faire ces démarches pendant l’acquisition de votre bien ou tranquillement quelques temps après.

 

 

Le loyer

Les locataires ne sont pas en reste car ils peuvent eux aussi baisser leurs dépenses pour se loger.

 

Je ne vais pas vous donner une astuce qui vous permettra de faire diminuer votre loyer directement.

S’il y en a une qui existe je suis autant preneur que vous 😉

 

Si vous déménagez dans une nouvelle habitation vous pouvez faire de belles économies de loyer.

Par exemple en prenant un bien plus petit que celui que vous avez actuellement.

Si vous n’avez besoin que d’un T2 alors pourquoi louer un T3 qui vous coutera bien plus ?

 

Cela peut vous paraitre surprenant mais il n’est pas rare de trouver des personnes qui ont un logement plus grand que leur besoin.

Or une surface plus grande engendre un loyer plus important mais aussi des dépenses énergétiques et d’assurances supérieures.

Du coup en vivant dans un bien plus petit vous ferrez de grosses économies à tous les niveaux.

C’est d’autant plus vrai dans les grandes villes ou les agglomérations qui ont un prix au m2 est assez cher.

 

Il est même possible de faire des économies à surface équivalente en changeant de quartier ou de ville.

Je ne vous parle pas d’aller dans un endroit excentré et malfamé pour payer moins cher coûte que coûte.

Si vous habitez dans un quartier ou une ville huppée le prix des loyers est supérieur à celui du marché.

En déménageant un peu à côté vos pouvez donc réaliser de belles économies en conservant une superficie équivalente.

Bien sur il faudra prendre en compte les commodités, le voisinage et la fréquentation de votre nouveau quartier.

Mais il est possible de trouver des endroits analogues au précédent tout en allégeant votre loyer mensuel.

 

 

Dites-moi dans les commentaires si vous avez des astuces pour faire baisser la facture sur d’autres dépenses contraintes ?

Crédit photos : fsecart, Ralf, Sherwood CC.

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

7 plusieurs commentaires

  1. Bonjour Marc

    Merci pour cet article extrêmement intéressant.

    J’y ai appris plein de choses que je vais mettre en place. Également il y a des dépenses auxquelles que je n’avais pas forcément pensé alors que je les utilise tous les jours notamment internet.

    Merci en tout cas pour cet article très complet

    À bientôt

    @micalement

    Audrey

  2. Salut!

    C’est toujours important de rappeler ces principaux points d’amélioration du budget. De nos jours, on a accès à tout un tas de comparateurs pour trouver le moins cher que ce soit en assurance, en alimentation, ou autre…. Ce serait vraiment dommage de ne pas s’en servir.
    En ce qui concerne l’alimentation, ma femme et moi achetons aussi via les « drive » que beaucoup d’enseignes ont mis en place. Il y a souvent des promotions très intéressantes du genre 2 achetés 1 gratuit. Très bien pour des produits qu’on est certain de ne pas gaspiller.

    • Salut Séb,

      Les piqures de rappel sont importantes sur les fondamentaux car on peut les zapper au fil du temps.
      Et puis il y a également des personnes qui ne se sont jamais intéressées au sujet et qui découvrent le potentiel d’économies que l’on peut faire 🙂

      J’utilise aussi souvent les drives car j’aime bien le gain de temps et aussi le fait de pouvoir contrôler son budget tout en comparant facilement et rapidement les produits.
      Si tu veux plus d’infos sur ce sujet je te conseille de lire un article que j’avais fait sur le sujet en cliquant-ici 😉

  3. Pour avoir fait l’exercice cette année d’optimiser mes dépenses contraintes, il est impératif de valider ses propres besoins avant toute chose.

    Il est en effet très probable que vous ayez dans vos divers abonnements des services dont vous n’avez pas ou plus usage. Il est même possible que certains besoins soient même couverts plusieurs fois : cela peut notamment être le cas au niveau de vos assurances…

    Attention toutefois de ne pas tomber dans l’excès : l’idée derrière tout ça n’est pas nécessairement de baisser votre qualité de vie, mais de moins dépenser pour obtenir les réels services et autres dont vous avez besoin.

    C’est sans doute un peu de temps à prendre, mais cela m’a permis d’économiser plus d’une centaine d’euros par mois depuis cette année. Ca vaut donc largement la peine de prendre quelques instants à y réfléchir!
    Squatte Articles récents : Pourquoi ne FAUT-IL PAS investir dans un immeuble de rapportMy Profile

    • Hello,

      Oui c’est le besoin qui prime !
      Et avec lui on peut faire de belles économies ou avoir un meilleur service pour le même prix.

      Le coup des assurances qui se chevauchent est un très bon exemple car on peut être assuré 2 ou 3 fois pour la même chose…

      Il faut traiter ce sujet intelligemment pour garder ce dont on a besoin en changeant le reste.
      Ce qui permet de vivre mieux et de dépenser moins 🙂

  4. Pour l’eau une astuce simple qui peut faire économiser beaucoup (en plus de prendre des douches et de bien fermer le robinet quand on ne s’en sert pas). Si vous avez des WC efficaces, vous pouvez réduire fortement la quantité d’eau qui est gâchée à chaque fois que vous tirez la chasse.
    Ce qui est important dans les WC ce n’est pas la quantité d’eau utilisée, mais « l’effet de chasse », qui représente en quelque sorte la puissance du jet. Sur des WC modernes, cet effet est normalement énorme et on peut facilement réduire la quantité d’eau en mettant des bouteilles dans la réserve d’eau.
    Personnellement j’ai mis deux bouteilles de lait de 1L chacune (j’ai acheté exprès du lait en bouteille plastique) et deux petits pots de confitures de 20cl chacun (confiture allégée). Soit en gros 2,4L d’eau en moins à chaque chasse.

    Même en utilisant le flux le plus petits, la puissance du jet évacue quand même tous les déchets, même en cas de « grosse commission ». La quantité d’eau utilisée est vraiment minime.

    Je me demande si ça ne vaut pas le coup si on a des vieux WC avec un mauvais effet de chasse d’en acheter des neufs plus efficaces. Vu le prix de l’eau on doit pouvoir rembourser assez vite le prix d’achat. Parce que là on parle en milliers de litres par an… Sur 5 chasses par jours, ce qui est faible, ça fait déjà plus de 4300 Litres économisés sur l’année.

    • Merci pour toutes ces infos sur les WC 😀
      Je le prends à la rigolade mais ce que tu dis est bien vrai.

      Il existe aussi des chasses d’eau qui utilise qu’une demi charge d’eau et qui se développe de plus en plus.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge