Comment bien changer de banque ?

C’est une question que l’on me pose souvent par mail.

Paradoxalement c’est quelque chose d’à la fois très facile mais également compliqué

Comment bien changer de banque

Crédit photo : conorwithonen

Nous allons voir pourquoi ce changement est simple mais peu paraitre difficile Sourire

Et surtout comment le faire le mieux possible.

 

 

La partie facile…

Ouvrir un compte tient plus des démarches administratives, où il faut avoir les bons papiers, que d’un évènement sportif où il faut être au top.

Si vous avez toutes les pièces demandées le plus long sera d’attendre le rendez-vous avec le conseiller, après tout va très vite.

Quelques clics, tapotages sur le clavier du conseiller puis signatures de votre part sur les papiers qu’il vient d’imprimer et tout est bon.

 

Vous aurez tout de suite le RIB, et sous une dizaine de jours votre Carte bancaire et votre chéquier si vous les avez commandés.

Vous recevrez aussi par La Poste vos identifiants et mot de passe de connexion sur le site Internet de l’établissement.

A partir de là vous avez tout ce qu’il faut pour commencer à préparer votre changement de banque.

 

 

Une bonne organisation

les choses se corsent, si vous ne voulez pas avoir de soucis, il ne faut rien oublier.

Tout d’abord, vous devez penser à faire virer votre salaire, domicilier vos prélèvements, les remboursements sécu, CAF, etc. sur votre nouveau compte.

Mais en laissant l’ancien suffisamment approvisionné, si jamais il prélevé entre le moment où chaque fournisseur recevra votre demande de changement de RIB et la prise en compte de cette demande.

 

Avec le dispositif de mobilité bancaire, chaque banque peut vous aider gratuitement dans cette démarche.

Suivant les fournisseurs, vous devrez fournir le Nom, adresse, numéro de client et un service dédié de votre banque se chargera de faire le nécessaire.

Pour l’avoir testé c’est bluffant, tout dépend du prestataire.

En effet, suivant les procédures misent en place la demande peut se faire par courrier, téléphone, fax ou bien électroniquement.

Et vous pouvez suivre l’avancement fournisseur par fournisseur.

Attention toutefois car suivant le canal utilisé vous n’aurez peut-être pas la validation de la prise en compte du changement mais juste une notification que la demande a été faite.

 

Je vous conseille de suivre prélèvement par prélèvement et source de revenus par source de revenus ce qui se passe.

Pour cela prenez vos 3 derniers relevés bancaires ou connectez-vous sur la gestion de votre compte en ligne, puis regarder le jour du mois où a habituellement lieu l’opération.

Au jour ouvrable suivant ce jour, regardez sur Internet les 2 comptes et regardez si le mouvement a eu lieu sur l’ancien ou le nouveau compte.

Vous constaterez que petit à petit tous ces mouvements passeront sur le compte que vous venez d’ouvrir.

 

 

Et surtout une histoire de timing

On a fait le tour pour la partie organisation, regardons maintenant la partie financière.

En effet, si une opération a lieu sur un des deux comptes et que ce dernier n’est pas assez approvisionné vous risquez des agios et toutes les joyeusetés qui vont avec…

La panoplie va des commissions d’intervention, aux lettres de mise en demeure, le résultat sera le même, des frais à payer.

 

Il est donc primordial de bien anticiper pour mieux gérer cette période.

J’ai déjà eu par le passé à changer plusieurs fois de banque, je vous conseille donc d’utiliser la manière suivante :

Faire domicilier vos revenus, salaires, pensions, virements, remboursements, sur votre nouveau compte pour commencer.

 

Une fois que vos entrées d’argent, notamment la principale, arriveront sur ce nouvel outil, vous pourrez alors utiliser vos cartes bancaires et chéquiers associés.

 

Puis vous devrez virer depuis celui-ci le montant des prélèvements qui vont continuer d’arriver sur votre ancien compte pour ne pas qu’il se retrouve à découvert.

Ensuite demandez à vos créanciers de prélever sur le nouveau compte.

Si l’argent est prit sur ce dernier pas de soucis, si c’est sur l’ancien, alors faites lui un transfert du même montant.

 

Pendant 1 ou 2 mois vous aurez ainsi un décalage, vos revenus et dépenses étant à cheval sur deux comptes bancaires.

Puis petit à petit tout redeviendra plus clair et facile à gérer depuis votre nouveau compte.

Je vous conseille de garder un solde minimum sur votre ancien compte.

Cela vous sera utile, notamment pour pouvoir faire face le temps que votre virement de remboursement d’un prélèvement arrive.

C’est d’autant plus important en début de mois où beaucoup de sociétés facturent leurs services.

 

Comme nous venons de le voir, ici c’est le timing qui compte avant tout.

Si vous avez suivi la partie précédente, vous connaissez le jour où une opération doit être crédité ou débité.

Faites alors une liste, et barrez au fur et à mesure les noms des organismes qui utiliseront le nouveau compte.

Cela vous permettra d’avoir un meilleur suivi et de pouvoir relancer plus facilement les récalcitrants.

Quand vous mettrez à jour cette liste, vous devez en profiter pour vérifier que votre ancien compte n’enregistre pas d’opération que vous auriez oublié tel qu’un prélèvement annuel par exemple.

 

N’oubliez pas non plus de vérifier que tous vos chèques faits avec votre précédent compte sont bien tous débités.

Et que vous avez assez de fonds disponible sur votre compte pour les payer.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez soit attendre, soit relancer la personne qui doit l’encaisser.

Quoi qu’il en soit, si votre compte est clôturé et qu’un chèque arrive plus tard en débit sur celui-ci…

Votre ancienne banque se retournera contre vous pour que vous le payiez.

Et si vous refusez ou trainez, vous pouvez être inscrit en tant qu’interdit bancaire.

Ne négligez donc pas cette partie au risque d’avoir de gros problèmes.

 

 

Vérifier puis avancer

Comme nous venons de le voir, le changement de banque est quelque chose d’assez facile.

L’ouverture du compte se faisant simplement et rapidement.

Mais les choses se compliquent dès que l’on veut bien organiser la transition.

 

Prenez donc votre temps et faites bien toutes les étapes que nous venons de voir.

Puis quand tout est bon et que vous êtes sûr de vous, vous pourrez fermer votre ancien compte.

C’est sans doute le rendez-vous de clôture de ce précédent compte qui sera la partie la plus embêtante de l’opération.

A noter que vous pouvez aussi le faire par Recommandé AR en joignant la photocopie d’une pièce d’identité.

Les banques mettent un délais variable à s’exécuter, celui-ci va de quelques minutes à quelques semaines.

 

 

Dites-moi les commentaires si vous avez déjà changé de banque et si tout s’est bien passé ?

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge