Podcast : Bien s’y retrouver dans la jungle des livrets bancaires

 

Dans cet épisode, nous allons sortir la débroussailleuse pour mieux explorer la jungle des livrets bancaires.

 

Si vous voulez écouter le podcast en live depuis le site, il suffit de cliquer simplement sur le bouton lecture du lecteur qui se trouve juste en-dessus.

Et si vous voulez le télécharger pour l’écouter plus tard, de cliquer sur “Télécharger”.

Pour accéder à tous les podcast depuis iTunescliquez-ici.

 

Tout le monde connait les livrets et les utilise très souvent.

Mais connaissez-vous tous les livrets bancaires réglementés et les Comptes Sur Livrets (CSL) ?

Dans ce podcast je résume leur mode de fonctionnement, leurs avantages et la fiscalité pour les CSL.

 

 

Retranscription texte :

 

Bonjour et bienvenue de ce nouveau podcast du blog mieux-gerer-son-argent.com.

Alors aujourd’hui on va essayer de s’y retrouver un petit peu dans la jungle des livrets bancaires.

Et donc pour ça je vais vous expliquez un petit peu les différents livrets qu’on peut trouver.
Je pense déjà que vous connaissez tous un petit peu les livrets bancaires.

Notamment le plus connu qui est le Livret A. Vous savez déjà que c’est plutôt pratique : c’est facile à ouvrir, c’est facile à utiliser pour mettre de l’argent dessus et pour en retirer.
Mais on va voir aussi dans la globalité « Comment ça marche ? ».

Et également les autres produits qui peuvent être moins connus mais qui peuvent se révéler plus avantageux pour vous.

 

 

Alors ils font partie, tous ces produits-là, de ce qu’on appelle « l’épargne liquide ».
Liquide, tout simplement parce qu’on peut l’utiliser facilement. C’est un autre nom également qu’on peut lui donner.

Et c’est quand même un support de prédilection pour tout ce qui est épargne. Soit de courte durée, soit accessible à tout moment.
Typiquement l’épargne de précaution.

Tout simplement parce que il n’y a pas de prise de tête. On peut épargner facilement et très rapidement, ce qui en fait un atout indéniable. Surtout que l’argent est disponible à tout moment et qu’il est quand même sécurisé.

 

Donc dans la jungle des livrets bancaires.

On va commencer par ce que je vous disais tout à l’heure, le Livret A.

On va parler aussi en même temps, je vais les mettre ensemble, des autres livrets qu’on appel réglementés. Que sont le Livret de Développement Durable, le Livret Jeune, ou mais encore le Livret d’Épargne Populaire.

Alors ces livrets, on les appelle réglementés, tout simplement parce ce qu’ils sont réglementés par l’état. Donc il y a des lois qui les régissent, et du coup les banques ne peuvent pas faire ce qu’elles veulent avec ces livrets.
Notamment en fait, les caractéristiques qui peuvent varier d’un produit à l’autre. Et donc, qui sont par exemple, les taux de rémunérations, le plafond des dépôts, la fiscalité aussi, le but de l’épargne.

Ce qu’il faut savoir, par exemple le Livret A, à la base c’est plutôt pour financer le logement social. Alors qu’un livret de développement durable, ça va être plus pour aider les entreprises.

Et on doit aussi dire par exemple, s’il y a des versements réguliers ou pas.
Ça c’est plus dans le cadre du PEL. On verra ça dans un autre podcast.

Donc en fait, chaque livret a des caractéristiques qui lui sont propre, mais toujours en reprenant les gros points que je viens d’énoncer.

Par contre, il y a un point commun à tout ce qui concerne les intérêts.
Donc les intérêts sont calculés par quinzaine.

C’est-à-dire, que pour que de l’argent produisent des intérêts, ça va couvrir de la période du 1er au 15 du mois puis du 16 au 31.

Donc tout simplement, si vous voulez qu’il y ait de l’argent qui rapporte sur la quinzaine du 16 au 31. Il faut que vous mettiez de l’argent dans la quinzaine qui précède, jusqu’au 15 du mois.

Si jamais vous retirez de l’argent dans cette même quinzaine, du 16 au 31. Et bien, ils vont arrêter de produire des intérêts au 15.

Voilà, c’est pour ça que souvent on vous dit : « Ah si vous voulez faire des retraits le 30, attendez plutôt le 1er, parce que la du coup c’est bête vous perdez une quinzaine ».

C’est comme si vous voulez faire un versement le 17, on va vous dire : « Il valait mieux le faire le 14, parce que comme ça vous gagnerez une quinzaine d’intérêts ».

 

Là on va parler maintenant, un peu plus en détails de chacun des livrets.

 

 

On va commencer par le chouchou des français qui est le Livret A, qui peut être aussi appelé le Livret Bleu chez le Crédit Mutuel.

Alors sa rémunération, elle est décidée par le gouvernement, après recommandation de la Banque De France.

Et normalement, il y a des calculs, on va dire savants, qui font tout pour que le Livret A se situe normalement au-dessus de l’inflation.
Le but c’est que si vous épargnez dessus, vous ne perdez pas d’argent, ce qui peut être quand même pas mal !

Et son but c’est de financer le logement social. Donc en plus une cause qui quand même est assez louable.

Après quand vous l’utilisez, vous êtes libre de verser et de retirer de l’argent comme vous voulez.
Sous réserve de laisser un minimum de 10 euros.
Apres il y a des banques qui peuvent vous imposer de faire des virements soit entrant soit sortant d’un minimum de 10 euros.

Et le gros avantage de ce produit, quand même faut le rappeler, c’est que les intérêts sont nets d’impôts.
Donc c’est-à-dire, que si vous gagnez 200 euros d’intérêts par exemple sur votre livret A. Vous ne serez pas imposé.
C’est quand même plutôt pas mal. Surtout à l’heure où on va dire qu’il y a quand même un racket fiscal, à droite, à gauche, sur tout ce qui est produit d’épargne, et sur tout ce qui rapporte de l’argent en général.

 

 

Après, il y a le Livret de Développement Durable, qui est anciennement appelé Codevi.

Donc son mode de fonctionnement, en fait il est identique à celui du Livret A.

La seule différence c’est le plafond de dépôt qui est inférieur.
Et également son but, qui est pour lui en fait, de financer les entreprises.

 

 

Il y a également pour les plus jeunes, le Livret Jeune.

Qui s’adresse donc, aux personnes entre 12 et 25 ans.

Et on peut bénéficier des avantages du Livret Jeune, jusqu’au 31 décembre de ses 25 ans.

 

Le mode de fonctionnement est identique a celui du livret A.

Mais par contre le taux de rémunération est supérieur.

Donc ça c’est plutôt pas mal surtout si vous êtes jeune, parce que vous pouvez l’ouvrir et donc bénéficier d’un très bon taux de rémunération.

Et cette rémunération ne peut pas être inférieur a celle du livret A !

Mais c’est les banques qui choisissent à combien elles veulent le rémunérer.

 

Donc après vous pouvez allez voir les différentes banques et regarder à combien elle le rémunère.

Et ensuite ouvrir un Livret Jeune dans celle qui vous donne le plus.
Ça c’est vraiment pas mal, il ne faut pas hésiter à les mettre en concurrence, parce que des fois il y a quand même de gros écarts.

 

 

Ensuite il y a aussi un autre livret, le Livret d’Épargne Populaire, qu’on appelle aussi « LEP ».

Qui rapporte plus que le Livret A, c’est à dire 0.5 points en plus, c’est à dire que si le Livret A est à 2%, il sera à 2.5.

Par contre ce livret n’est pas ouvert à tout le monde. Il est ouvert sur conditions de ressources et notamment du montant imposable.

Ce qui veut dire que si jamais vous avez un « LEP » qui est ouvert. Après il faudra que vous justifiez de remplir les conditions, les années d’après pour pouvoir en bénéficier.

 

 

Par contre en plus des livrets qui sont réglementés, les banques ont le droit de vous proposer des livrets.

Des livrets qu’on appelle typiquement des « Comptes sur livret ».

Là par contre chaque établissement peut lui même déterminer les règles du jeu.

 

C’est à dire comment les intérêts vont vous être versés.

Il est possible de trouver, c’est des perles rares, il faut les chercher, des comptes sur livrets qui sont rémunéré au jour le jour.
Vous mettez une somme d’argent, et le lendemain ça commence à produire des intérêts. Ce qui est plutôt quand même pas mal. Ça vous évite de perdre des quinzaines, mais ça reste assez rare.

 

Et il est aussi possible de faire des promotions.
Quand vous voyez à la télé : « Ouvrez un livret X ou Y, vous avez 6% pendant 3 mois », et bien c’est sur ce type de livret.
Parce que les banques elles peuvent déterminer elles-mêmes le taux de rémunération, le plafond des dépôts.

 

Par contre, ce qui va être moins avantageux pour vous c’est la fiscalité.
Parce que contrairement à leur petit ami qui sont des livrets réglementés, et qui eux n’ont pas d’impôts.

Que ça soit, bon c’est vrai j’ai insisté pour le Livret A, mais le Livret de Développement Durable, le Livret Jeune ou le LEP (Livret d’Épargne Populaire), ils ne supportent pas d’impôts sur les intérêts.

Ce qui est quand même pas mal, alors que les CSL, les Comptes Sur Livrets, vont produire des intérêts qui seront versés chaque années. Mais par contre sur ses intérêts, vous allez avoir les prélèvements sociaux, donc on va vous prendre déjà une partie de cet argent.
Et en plus ce n’est pas fini, la suite c’est que vous allez être imposable sur l’impôt sur le revenu donc sur ce qui va vous rester.
Après il y a la possibilité d’avoir des prélèvements forfaitaire libératoires.

Mais ce que vous devez retenir c’est que quand vous avez un CSL vous allez payer des prélèvements sociaux et ensuite un impôt sur ce revenu.
Et par contre les banques, ça elles l’ont bien compris. Surtout que le taux de rendement, et bien du coup il va changer d’un contribuable à l’autre, parce qu’ils ne vont pas être imposé sur la même tranche.

Il y en a qui vont être éligible aux prélèvements libératoire, mais pas les autres.
Donc elles que qu’elles font, elles vont communiquer sur les taux brut.

C’est à dire que si à un moment, on vous dit qu’un livret est à 3%, c’est qu’il est brut. Après il faut retrancher sur ce rendement, les prélèvements sociaux, puis l’impôt.
Donc vous voyez que ça peut devenir vite assez ridicule en termes de rendements.

Donc c’est pour ça qu’il faut vraiment comparer. Même si des fois le Livret A peut être bas, si avez un Compte Sur Livret d’une banque qui est légèrement au-dessus, à 0.5 ou même à 0.8 au-dessus. Il faut que vous calculiez, parce que ça se trouve selon votre situation, en fait il vaut mieux laisser vos pépètes sur le Livret A.

 

 

Comme vous l’avez compris, les livrets, quand même, puis je suis sur vous le savez c’est aussi des produits qui s’ouvrent assez facilement, que tout le monde connait, qui sont plutôt souples et qui sont sécurisés.

Pourquoi sécurisé ?
Parce qu’en fait le capital, il est garanti, par les banques. Puis in fine par l’État, si jamais votre banque venait à faire faillite.

Et donc pour assurer cette sécurité, le capital y est rémunéré au minimum.
On dit souvent dans le domaine de la finance, « Que plus on veut de sécurité, moins on a de rendement ».
Si on veut un rendement élevé voir très élevé, par contre là il faut accepter de prendre des risques.

 

C’est pour ça qu’en fait, ces livrets-là sont idéaux quand vous voulez épargner.
Soit pour votre épargne de précaution, parce que si vous mettez, admettons 5000 euros sur votre épargne de précaution. Ça serai bête que le mois d’après, il y en a plus que 3000 à cause de risques.

Donc vous avez déjà ce cas de figure là, et aussi le cas de figure quand vous épargnez pour vos projets, ou pour pouvoir investir. Là l’avantage, c’est qu’au moins votre somme d’argent ne va jamais diminuer, même si elle est faiblement rémunérée.

Ensuite à taux « équivalent », il faut toujours privilégier comme on a vu le livret réglementé.
Lui ne sera pas fiscalisé, ça par contre c’est toujours.

Et sinon, si jamais vous voyez que c’est le Compte Sur Livret d’une banque, qui est plus avantageux, faites bien les calculs.
Aussi pour savoir un petit peu à quoi va correspondre votre rendement après impôts.

Après si vous êtes éligible, soit parce que vous êtes jeune, soit par ce que vous rentrez dans les clous pour le Livret d’Épargne Populaire.

Je vous recommande vivement d’ouvrir ces produits, d’épargner en priorité dessus avant d’aller sur les autres tels que le Livret A ou le Livret de Développement Durable.

 

 

Comme vous l’avez remarqué, je n’ai volontairement donné aucun chiffre, en ce qui concerne les taux de rémunérations ou les conditions d’accès au Livret d’Épargne Populaire.

Tout simplement parce que les plafonds de dépôt ils n’arrêtent pas de changer.

C’est comme pour les prélèvements sociaux ou le taux du prélèvement forfaitaire libératoire.

Je n’en ai pas donné, parce qu’ils sont surtout susceptible en ce moment d’augmenter.

 

Donc là pour moi, le plus important c’est de vous donner toutes les billes.

Toutes les cartes en main pour que vous puissiez savoir comment fonctionne chaque produit. Savoir les avantages et les inconvénients de chaque produit.

Pour ensuite pouvoir souscrire et les utiliser dans les meilleures conditions. Donc après vous avez juste à prendre les chiffres du moment et à les utiliser pour vos comparaisons.

 

 

C’est bientôt l’heure de se quitter, alors ce que je vais faire juste avant de rendre l’antenne. C’est vous demander de vous inscrire à la newsletter ou de commenter un des articles pour me poser toutes les questions que vous avez.

Voilà, et bien écoutez je vous souhaite une très bonne fin de journée.

Et je vous dis à très bientôt pour un nouveau podcast.

 

 

Dites-moi dans les commentaires les livrets que vous possédez ?

 

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

9 plusieurs commentaires

  1. Bonjour, Marc

    Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour le temps que vous avez voulu consacrer pour partager votre expertise.

    Ce billet est vraiment très intéressant. J’ai pu y glaner quelques informations très utiles.

    C’est un plaisir de vous lire.

    Sincères salutations

  2. Merci Marc pour cette petite piqûre de rappel ! Ce qui est marrant c’est que certains s’imaginent qu’ils vont s’enrichir avec la rémunération qui compense à peine l’inflation via ces livrets !

    • Carrément !

      Les livrets sont fait pour stocker temporairement de l’argent. Cet argent est alors accessible rapidement et simplement, mais il ne rapporte rien…
      Après il y a les cas du Livret Jeune et du LEP qui peuvent avoir un rendement bien sympa aussi, mais pour les LA, LDD et CSL on repassera 😉 .

  3. Bonjour Marc,

    Merci pour ce podCast.. clair, efficace.. Encore et toujours dans les nuances de compréhension, pour bien poser les choses. Et choisir-agir, en connaissance de cause réfléchie 😉

  4. Très bon article de vulgarisation (profites-en je ne fais pas souvent de compliments)

    Juste une petite suggestion tu as l’air de ne pas trop aimer les chiffres mais parfois cela permet de mieux illustrer certains points (en tout cas à l’écrit car en podcast cela risque d’être moins percutant). Par exemple cf mon commentaire sur le PEL avec la correspondance des taux bruts pour égaler la performance du PEL hors prime de l’Etat. Bien sûr il n’est pas forcément utile de rabacher pour les 6 tranches (je dirais même que ça doit être contreproductif) mais par exemple faire le calcul pour la tranche marginale à 14% (ce qui correspond à environ 35% des foyers fiscaux) peut être intéressant pour insister quand tu écris « Il faut que vous calculiez, parce que ça se trouve selon votre situation, en fait il vaut mieux laisser vos pépètes sur le Livret A ».
    Didier Articles récents : Cash-flow : quand jouer à qui a la plus grosse vous fait perdre beaucoup !My Profile

    • Salut Didier,

      Merci pour le compliment, je le garde au chaud 😉 !

      C’est vrai que l’écrit a une force que l’oral n’a pas. L’oral et la vidéo ont par contre d’autres avantages fort sympathiques.

      Comme je le dit, je préfère donner le mode de fonctionnement pour que chacun sache comment fonctionne les livrets.
      Pour les taux, il y a les sites des banques qui les affichent, ou une recherche Google.

      Je réfléchissais à faire des articles avec les taux de produits, et les impacts fiscaux. Je vais suivre ton conseil et le faire 😉 .

      Toujours en différenciant le mode de fonctionnement dans un billet, et la pratique dans un autre.
      Le fonctionnement ne change pas souvent, mais la pratique si avec les taux qui font le yoyo. Du coup je modifierais souvent le 2ème article.

      Merci pour tes conseils 🙂 .
      Marc.
      Marc Burlet Articles récents : Comment bien choisir un nouvel emploi ?My Profile

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge