A chaque situation son placement

A chaque étape de notre vie nous avons des attentes et des besoins différents.

Aussi bien dans les domaines personnel et professionnel que financier.

Il faut donc adapter notre gestion financière à ces changements majeurs.

A chaque situation son placement

Ce qui nous permettra de préparer l’avenir tout en profitant du présent.

Pour réussir à conjuguer ces deux contraintes les placements sont la solution.

Ils vous permettent de bâtir un avenir solide sans vous démunir en cas de coup dur.

 

 

Les livrets pour les périodes incertaines

Le livret est le placement universel par excellence car il est pratique et facile à utiliser.

Inutile de vous torturer les méninges pour savoir comment l’utiliser.

Son fonctionnement est connu de presque tout le monde et c’est tant mieux 🙂

 

Il est donc l’outil idéal pour préparer financièrement les moments de flou.

Ces périodes incertaines sont diverses et varient en fonction du temps et des individus.

Il s’agit par exemple :

  • De la vie professionnelle avec le chômage ou les moment de précarité (CDD, intérim)
  • Des dépenses contraintes et forcées comme la réparation d’une voiture que l’on utilise pour aller travailler
  • Des accidents de la vie de tous les jours qui peuvent engendrer des dépenses imprévues
  • Des problèmes de santé avec des frais non remboursés ou la perte d’une partie de votre salaire
  • De la vieillesse avec des dépenses croissantes pour l’aménagement de votre logement

 

Ces situations ne sont jamais faciles à vivre et ne sont pas toujours prévisibles.

Quand vous pouvez les anticiper il faut épargner pour pourvoir les financer le jour J.

Par contre il y a des situations que l’on ne peut pas anticiper car on ne les imagine pas.

Dans ce cas vous devez mettre de côté pour construire un filet de sécurité en cas de coup dur.

Cette épargne de précaution agira comme un rempart pour vous protéger des aléas de la vie.

 

Grâce à la facilité d’utilisation des livrets vous pouvez épargner petit bout par petit bout.

Et le jour où vous aurez besoin de votre argent vous pourrez le retirer tout aussi facilement.

En fait le plus dur est d’arriver à avoir suffisamment d’épargne de précaution en cas de coup dur.

Quand ce sera fait vous pourrez utiliser votre épargne pour vos projets, pour investir ou pour vous faire plaisir 😉

 

 

L’assurance vie pour préparer les étapes importantes

Il y a plusieurs paliers importants dans une vie.

Chacun d’eux nécessite des ressources financières adaptées.

 

Puisque l’on peut prévoir ces étapes suffisamment à l’avance on peut utiliser un placement moyen ou long terme.

L’assurance vie correspond entièrement à cet horizon de placement avec sa fiscalité accommodante après 8 ans de détention.

Mais aussi grâce aux rachats que vous pouvez programmer ou faire au gré de vos envies et de vos besoins.

 

Je vous conseille d’utiliser l’assurance vie pour préparer les étapes importantes de votre vie.

A commencer par la retraite en vous constituant un capital ou une rente pour vos vieux jours.

Cet argent servira à compléter vos revenus au début de votre retraite ou après un certain âge.

Vous pourrez aussi l’utiliser en cas de besoin important tel qu’un placement en maison de retraite médicalisée.

 

L’assurance vie peut également vous servir pour des moments moins sombres mais tout aussi importants.

Je pense notamment au financement des études supérieures de vos enfants qui coûtent plusieurs dizaines de milliers d’euros.

En effet la facture peut vite grimper avec les écoles privées, les fournitures et la location d’un logement dans une autre ville…

Vous pouvez aussi utiliser le placement préféré des Français pour faire grossir un capital au fil des années.

Même si vous ne savez pas encore comment le dépenser je vous fais confiance pour lui trouver une utilité 😉

 

Dans tout les cas vous devez commencer à placer de l’argent sur une assurance vie le plus tôt possible.

Même si ce n’est que quelques dizaines d’euros par mois, car le temps et les intérêts sont vos alliés.

En effet plus le temps passe et plus vos intérêts génèrent à leur tour des intérêts.

Cet effet boule de neige qui permet de vous enrichir sur le long terme est appelé intérêts composés.

Pour en profiter il vaut mieux placer peu d’argent tout de suite puis régulièrement que beaucoup plus tard.

 

 

L’épargne logement pour devenir propriétaire

Il est recommandé d’avoir un apport pour acheter sa future résidence principale.

Pour le constituer au fil du temps vous pouvez utiliser l’épargne logement.

Epargne logement devenir propriétaire

 

Le PEL est particulièrement adapté pour préparer un projet immobilier grâce à ses deux phases.

Vous commencerez par épargner puis vous pourrez faire un prêt si vous le souhaitez.

Un des avantages de ce produit c’est que vous connaissez les taux de ces deux phases dès l’ouverture.

En plus le taux de rémunération du PEL est aujourd’hui le plus élevé des produits réglementés !

Vos économies vous rapporterons donc plus d’intérêts que sur un Livret A ou un LEP.

 

Si vous le souhaitez vous pouvez faire un prêt épargne logement pour financer une partie de votre achat immobilier.

Même si le taux du crédit n’est pas intéressant aujourd’hui, il le sera peut être dans 5 ou 10 ans…

De plus si vous faites un prêt et que votre plan a plus de 3 ans vous êtes éligible à une prime d’état.

Vous pouvez également clôturer votre PEL sans faire de prêt et vous servir de son solde pour votre apport.

 

Le CEL quant à lui peut être utilisé pour votre apport ou pour financer des travaux.

Sa rémunération est faible mais c’est dans la phase de prêt que ce produit est intéressant.

Il permet d’avoir un financement attractif pour réaliser vos travaux après l’achat de votre logement.

Les taux proposés sont bien plus avantageux que ceux des banques pour le même projet.

Ce qui est idéal pour acheter une cuisine, faire des réparations ou réagencer votre habitation.

 

Vous pouvez utiliser le PEL seul ou avec le CEL pour acquérir votre futur logement.

Avec le premier vous pouvez au choix avoir un apport financier avec ou sans un prêt.

Tandis que le second vous permettra de financer des travaux à prix avantageux.

 

 

(Encore) les livrets pour le court et le moyen terme

Décidément les livrets sont omniprésents dès que l’on parle d’épargne…

Et c’est bien normal car ils sont parfaits pour ce rôle.

Notamment grâce à la flexibilité et la simplicité d’utilisation qui les caractérise.

 

Nous avons vu plus haut que vous pouvez les utiliser pour votre épargne de précaution.

Mais il est possible de vous en servir pour stocker des fonds à court terme.

Vous pouvez par exemple les utiliser pour épargner suffisamment en prévision d’un achat.

Ou provisoirement pour que votre trésorerie excédentaire vous rapporte des intérêts.

Dans ces situations les livrets servent de réservoirs temporaires à votre argent.

 

Les livrets sont aussi adaptés pour prévoir vos besoins d’argent à moyen terme.

Vous pouvez les utiliser pour financer vos projets et vos envies avec l’épargne projet.

Mais aussi pour investir en bourse ou dans l’immobilier via l’épargne investissement.

Les seules limites sont votre imagination et votre capacité d’épargne.

 

Les exemples d’épargne court et moyen termes que nous venons de voir sont différents.

Et pourtant ils répondent aussi bien l’un que l’autre aux mêmes nécessités.

A savoir trouver un support adapté au stockage temporaire des fonds.

Tout en gardant une disponibilité à tout moment en cas de besoin.

 

 

Dites-moi dans les commentaires quel type de placement vous utilisez en fonction des situations ?

Crédit photos : Umberto Nicoletti, Riccardo Cuppini.

Cet article vous a plu ?

Alors reprenez le contrôle de votre argent en téléchargeant gratuitement mes bonus :

- Les tableaux de suivi de vos finances et leurs graphiques.

- Le guide "Les bonnes bases pour commencer à s'enrichir".

2 plusieurs commentaires

  1. Bonjour Marc,

    Pour ma part, j’utilise une partie des différents supports que tu présentes.
    Mon épargne projet et mon épargne de précaution « dorment » ainsi sur des livrets. Mon épargne de précaution est ainsi facilement accessible, ce qui est impératif, les imprévus de la vie étant par définition…imprévus! 🙂
    Pour l’assurance-vie, ma femme et moi avons commencé à l’utiliser en vue de notre retraite (le plus tôt sera le mieux 🙂 . Nous y plaçons chaque mois un petit pécule et nous n’y touchons jamais.
    Enfin, j’ai également ouvert une autre assurance-vie qui me sert à placer l’épargne de précaution dédiée à mon investissement locatif : j’y place une petite somme chaque mois, ainsi que le cashflow positif de mon investissement immobilier.

    De ton côté, comment procèdes-tu pour tes placements?
    Squatte Articles récents : Epargne de précaution, Mon Amour!My Profile

    • Salut Squatte,

      Mes épargnes sont sur des livrets.
      Livret A pour l’épargne de précaution, LDD pour l’épargne projet et CSL pour l’épargne investissement.
      Ce qui me permet d’avoir des réceptacles dédiés à chaque besoin 🙂

      L’épargne de précaution ne bouge presque jamais, l’épargne projet a souvent des mouvements et c’est tant mieux.
      Quant à l’épargne investissement, j’utilise un CSL car les fonds bouge pas mal, en fait je m’en sert que comme zone tampon donc la faible rémunération ne me gêne pas.

      J’ai aussi un PEL que j’abonde chaque mois, avec un petit « surplus » lorsque je le peux.
      Et des AV avec des objectifs différents, retraite, épargne, tests pour en parler sur le blog 😉 …

      Marc.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

CommentLuv badge